Même si les rumeurs de dissension au sein de l’équipe sont peut-être exagérées, les Lakers commencent à être sérieusement dans le pétrin.

Il était trop tôt pour paniquer il y a quelques semaines, mais, à ce moment, Steve Nash n’avait pas encore eu le temps de s’intégrer au groupe, Pau Gasol et Dwight Howard cherchaient encore leurs marques et Mike D’Antoni n’avait pas eu le temps d’installer son système. Comme Kobe Bryant jouait à un haut niveau – ce qu’il fait encore en ce moment – il était permis d’espérer que cette équipe allait éventuellement répondre aux attentes très élevées des amateurs et des médias.

Ce n’est plus tout à fait le cas. Howard et Gasol sont sur la touche indéfiniment et l’équipe vient de perdre ses trois derniers matchs, qui étaient tous présentés au Staples Center (techniquement, les Lakers n’avaient pas l’avantage du terrain contre les Clippers, mais bon).

Présentement, la formation californienne a une fiche de 15-18 et occupe le 11e rang dans l’Ouest. Selon J.A. Adande, d’ESPN, si les huit meilleures équipes de l’Ouest gardent le même rythme de croisière, les Lakers devront remporter 31 de leurs 49 derniers matchs s’ils veulent atteindre le seuil des 46 victoires, un minimum pour avoir une chance de se qualifier en séries. Ouf!

Par contre, si on se tourne du côté des statistiques avancées, on peut voir une petite lueur d’espoir. Dans le classement créé par John Hollinger, qui travaille maintenant pour les Grizzlies de Memphis, pour ESPN, les Lakers pointent au dixième rang. Ce classement mesure la qualité des équipes, non pas par leur fiche, mais avec le différentiel de points marqués, la qualité de leurs adversaires, leurs performances les plus récentes et leurs résultats à la maison et à l’extérieur.

Ensuite, les Lakers ont la huitième attaque la plus efficace de la NBA, selon basketball-reference.com. Les choses se corsent toutefois en défensive, où les Lakers se classe 19e.

Tout n’est pas perdu pour les Californiens, mais la route vers les séries, et surtout vers le titre, sera pleine d’embûches.

Aussi dans Brasse-Camarade :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!