Archives Métro Emmett Johns

Bonne fête Pops et merci!

Qui, à Montréal, ne connaît pas le père Emmett Johns? Cet homme qui a osé tendre la main, il y a plus de 27 ans, à de jeunes sans-abri alors que bien des gens détournent leur regard d’eux encore aujourd’hui. «Pops» est le surnom que ces jeunes lui ont donné au fil du temps. Un surnom qu’il garde fièrement aujourd’hui et qui témoigne de la figure paternelle incarnée auprès de ces êtres vulnérables.

Avec le temps, Pops est devenu un symbole dans les rues de Montréal grâce à sa vision, à sa générosité et à son engagement qui ont permis de façonner le destin de plusieurs générations de jeunes. Là où bien des gens faisaient un grand détour, lui allait au devant avec une oreille compatissante. «Écouter et non juger», telle était sa philosophie.

Avec l’achat de sa Roulotte, puis avec l’ouverture de la maison d’hébergement d’urgence «le Bunker», le père Emmett Johns a d’abord répondu à deux besoins essentiels des jeunes sans-abri : la nourriture et le logement. L’organisme Dans la rue prenait forme.

En 1997, un tournant dans la vie de l’organisme, un centre de jour est créé pour accueillir les jeunes dans un lieu sécuritaire où ils peuvent manger et demander conseil à des intervenants aguerris. Aujourd’hui, cet établissement offre aux jeunes sans-abri et en situation précaire plusieurs programmes et services : une école, des psychologues, des infirmières, un musicothérapeute, une salle d’art, une perspective d’emploi, et bien plus. Outre ces installations, Dans la rue possède depuis décembre 2014 un immeuble de 17 appartements pour 15 jeunes et 2 familles en situation d’itinérance, un rêve que caressait le père Johns depuis longtemps.

Par son œuvre, le père Emmett Johns porte un message rempli d’espoir. Un message adressé à la société québécoise et particulièrement aux jeunes vulnérables. Pops est la preuve vivante que nous pouvons influencer le destin et que, grâce à notre talent et à notre détermination, nous sommes capables de réussir de façon collective. Dans la rue est l’illustration de ce succès.

Le père Emmett Johns a fêté ses 88 ans le 3 avril dernier. Il vit aujourd’hui paisiblement dans une maison de retraite à Montréal. Les membres de Dans la rue lui rendent souvent visite et évoquent certains souvenirs avec lui. En janvier dernier, par exemple, à la suite du lancement de l’album Pops Culture créé par des jeunes qui fréquentent Dans la rue à son hommage, Cécile Arbaud, directrice générale de l’organisme, et Caroline Dufour, directrice des services aux jeunes, lui ont remis un exemplaire de l’album et un t-shirt spécial. Un moment émouvant pour celui grâce à qui tout a commencé.

Bon 88e anniversaire, Pops. Tu es un modèle à suivre pour nous tous. Merci pour tout.

Cécile Arbaud, directrice générale – Dans la rue

Aussi dans Courrier des lecteurs :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!