Getty Images Dak Prescott (gauche) et Tony Romo (droite) discutent sur les lignes de côté avant le duel contre les Bengals de Cincinnati, que les Cowboys ont gagné 28-14.

Tony Romo est (peut-être) en train de se faire voler son job. Comme lui-même avait piqué le poste de Drew Bledsoe en 2006.

Les Cowboys sont au premier rang de la section Est de la Nationale avec une fiche de 4-1. Ils ont le troisième meilleur différentiel de points (+38) de leur Association et sont classés au neuvième rang dans la NFL par Football Outsiders. Bref, ça va bien.

Et ils ont accompli cela avec une recrue. Dak Prescott, sélectionné en quatrième ronde du dernier repêchage, est le septième quart le mieux coté par Pro Football Focus, devant notamment Matt Ryan et Ben Roethlisberger, qui mettent le feu à la ligue cette saison. Prescott est peut-être moins explosif, mais il est efficace et il peut se servir de ses jambes pour sortir l’attaque du trouble. Il est aidé par une excellente ligne offensive et par une autre impressionnante recrue, le porteur de ballon Ezekiel Elliott.

Romo est à l’infirmerie depuis le début de la saison à cause d’une blessure au dos. Le proprio des Cowboys, Jerry Jones, insiste pour dire que le vétéran est toujours le numéro un. A-t-il raison?

2014 c. 2016
Tony Romo a disputé sa dernière saison complète en 2014. Il avait alors affiché un rendement digne d’un joueur par excellence de la ligue: 69,9% de passes complétées, 34 touchés, 9 interceptions, 8,5 verges par passe tentée.

En cinq matchs cette saison, Prescott a des statistiques étonnamment semblables: 69% de passes complétées, 4 touchés, 0 interception, 8 verges par passe tentée, 3 touchés au sol.

La comparaison est un peu injuste, car l’échantillon est minuscule pour Prescott. Il a encore amplement le temps de commencer à jouer tout croche comme une recrue.

Donc, Prescott ou Romo? Il y a de bonnes raisons de choisir l’un ou l’autre. Les Cowboys risquent de se tourner vers le vétéran quand il sera libre. S’il se blesse, ce qui est assez probable si on se fie à l’histoire récente, l’équipe saura au moins qu’elle peut se tourner vers un remplaçant tout à fait adéquat.

Aussi dans Dans la zone des buts :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!