Personne n’est vraiment surpris que les 49ers participent au Super Bowl. Pour les Ravens, c’est une autre histoire.

Au début des éliminatoires, ils ne formaient pas la meilleure équipe de l’Américaine. En fait, ils n’étaient même pas considérés comme la deuxième meilleure équipe de leur Association. Ces deux statuts appartenaient respectivement aux Broncos de Denver et aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Deux équipes, si on a besoin de le rappeler, que la formation de Baltimore a éliminées.

Avec ce genre de succès arrivent les clichés : les Ravens sont l’équipe Cendrillon, une équipe capable de gagner les GROS matchs, une équipe inspirée… Vous connaissez la chanson, vous l’avez entendue mille fois.

Y a-t-il du vrai là-dedans? Peut-être… un peu. Par exemple, il est possible que les joueurs des Ravens soient plus motivés depuis qu’ils ont appris que leur leader, Ray Lewis, prendra sa retraite après la saison.

Cependant, la réponse est probablement moins sexy. Les Ravens forment une bonne équipe, et une bonne équipe peut battre de grandes équipes – les Broncos et les Patriots – à n’importe quel moment dans la NFL. Surtout quand la bonne équipe livre ses meilleures performances de la saison. Selon les données de Football Outsiders, un excellent site d’analyse statistique, la défense des Ravens n’a jamais été aussi efficace cette saison que lors de leurs deux dernières rencontres.

De plus, les hommes de John Harbaugh ont offert dimanche, en Nouvelle-Angleterre, leur meilleure performance à l’attaque depuis la troisième semaine de la campagne. Ironiquement, il s’agissait également d’un duel contre les Patriots.

Les Patriots et les Broncos ont aussi eu un rôle important à jouer dans le succès des Ravens. Ces équipes avaient les deux meilleures attaques en 2012. Elles auraient dû être en mesure de marquer plus de points en dépit de la qualité du jeu défensif des Ravens – le match contre les Broncos a été plus serré que celui contre les Patriots, mais il ne faut pas oublier que les unités spéciales de Denver ont inscrit deux touchés durant la partie.

Aussi dans Dans la zone des buts :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!