La course est finie. L’Est de la Nationale est officiellement la pire section de la NFL en 2015. Et l’exploit est de taille. La section n’est pas tirée vers le bas par une ou deux équipes catastrophiquement mauvaises. Elle a obtenu son titre grâce à la merveilleuse médiocrité collective de ses membres.

Selon Five Thirty Eight, un site satellite d’ESPN consacré à l’analyse de données, il y a 2% de chances que les gagnants de la section, qui se qualifieront pour les séries et seront les hôtes de leur duel de première ronde, puissent terminer la campagne avec une fiche de 6-10. Une belle main d’applaudissements pour Washington (5-7), les Eagles de Philadelphie (5-7), les Giants de New York (5-7) et les Cowboys de Dallas (4-8).

Depuis la fusion entre la NFL et l’AFL, en 1970, seulement deux formations ont atteint les éliminatoires avec une fiche inférieure à ,500 – les Panthers de la Caroline en 2014 (7-8-1) et les Seahawks de Seattle en 2010 (7-9). Ces deux équipes avaient remporté leur match de premier tour. À moins d’être un fan de l’équipe victorieuse dans l’Est, impossible d’espérer que ce scénario se répète cette saison.

Avec une section aussi faible, on serait porté à penser qu’une équipe légèrement supérieure aux autres se serait détachée du lot et filerait aisément vers le titre.

Normalement, cette formation aurait dû être les Cowboys, mais les blessures de Tony Romo (surtout) et de Dez Bryant ont coulé la saison. Dommage. En même temps, il est difficile de verser une larme pour l’employeur de Greg Hardy.

Du côté de Washington, il serait rassurant de penser que l’univers punit Dan Snyder, qui se borne à utiliser le nom de son équipe et à être Dan Snyder. Cependant, le faible degré de talent au sein de l’alignement est probablement une réponse plus logique.

«Chip Kelly le directeur général» semble avoir plombé les chances de «Chip Kelly l’entraîneur» chez les Eagles. Enfin, les Giants ont laissé filer une avance au quatrième quart dans cinq de leurs sept défaites. Ça tue.

Aussi dans Dans la zone des buts :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!