Getty Images Que peuvent apprendre des novices en début de carrière des erreurs de Donald Trump?

Les diplômés de fraîche date, qui occupent maintenant leur premier emploi, peuvent beaucoup apprendre de Donald Trump.

Donald Trump fait finalement l’objet d’une enquête. Le procureur spécial, Robert Mueller, examine en ce moment la possibilité que le président ait tenté de faire obstruction à la justice en freinant délibérément l’enquête du FBI sur une possible collusion entre sa campagne et le gouvernement russe, qui aurait eu pour but d’influencer en faveur de M. Trump les élections de 2016.

Cela est le point culminant d’une saga d’erreurs qui ont parsemé la présidence du magnat des affaires depuis le tout début. Plusieurs analystes ne s’en surprennent pas. M. Trump n’avait aucune expérience du gouvernement ou de la fonction publique lorsqu’il a accepté la pré­sidence. Ses commentaires indiquaient qu’il n’avait pas une compréhension claire de son rôle ni de ses pouvoirs et limites. Il a essayé d’être président comme il était homme d’affaires et a découvert à ses dépens que gouverner est plus compliqué qu’il ne le croyait.

Trump est donc un politicien novice et, comme tous les novices, il commet son lot d’erreurs. De la même façon, en ce temps-ci de l’année, des milliers de jeunes qui viennent juste de terminer leurs études commencent leur carrière et sont donc, eux aussi, des novices. Que peuvent-ils apprendre des erreurs de Donald Trump?

La première erreur à éviter est de ne pas admettre son ignorance. Au début de sa carrière, il est normal de ne pas savoir et de dépendre de la connaissance des autres pour partir du bon pied. Trump a fait l’erreur, malheureusement commune parmi les hommes d’affaires, de cacher son ignorance comme s’il s’agissait d’une faiblesse. En début de carrière, il faut être ouvert à l’apprentissage de son nouvel emploi et chercher le soutien de ceux qui sont plus compétents que nous.

Trump préfère également la forme à la substance. Tout le monde aime un bon «show», et Trump excelle dans ce domaine. Il est un vendeur-né. Mais un bon vendeur doit aussi livrer la marchandise, sinon il risque de voir ses promesses vides susciter l’animosité. En début de carrière, il n’y a pas de mal en soi à sonner sa propre trompette et à faire valoir sa motivation et son potentiel. Mais il sera toujours préférable de promettre moins et de livrer plus, que l’inverse. Autrement, vous perdrez la confiance des autres. Le soutien dont jouissait Trump s’érode en ce moment parce qu’il n’a pas tenu ses promesses.

Finalement, l’homme est connu pour sa vulnérabilité. Il interprète la moindre opposition, le plus petit obstacle, comme une insulte personnelle. C’est probablement le pire de ses traits, car il se laisse emporter par ses émotions, et son jugement en est affecté. Tout devient une catastrophe ou une attaque majeure. Comme on le dit dans le langage populaire, il est important de ne pas «le prendre personnel». Lorsque des collègues sont en désaccord avec vous, cela ne signifie pas qu’ils vous en veulent. Comme vous, ils cherchent simplement à bien faire.

Aussi dans Carrières :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!