Getty Images/iStockphoto Les travailleurs âgés ont de de bonnes raisons de rester actifs aussi longtemps que possible.

Les travailleurs âgés sont plus nombreux que jamais à se lancer dans une nouvelle carrière.

Vous avez 55 ans et plus et vous venez de perdre votre emploi? Ne vous imaginez pas que votre carrière vient de se terminer prématurément. Car les travailleurs âgés sont de plus en plus nombreux sur le marché du travail.

C’est ce que nous apprend une étude de Statistique Canada parue récemment et intitulée «L’incidence du vieillissement de la population sur les taux d’activité». D’après les résultats de cette étude, 38% des personnes âgées de 55 ans et plus étaient toujours actives sur le marché du travail en 2016, alors qu’elles étaient 24% en 1996. Il s’agit du taux le plus élevé depuis le début de la collecte de cette donnée, en 1976.

De façon encore plus impressionnante, ce taux d’activité a plus que doublé chez les 65 ans et plus, passant de 6% en 1996 à 14% en 2016.

De bonnes raisons de rester actifs
De nos jours, les travailleurs âgés ont de bonnes raisons de rester actifs aussi longtemps que possible. Dans bien des cas, leur situation financière a souffert d’une croissance économique faible et des nombreuses récessions au cours des années. Leurs obligations sont souvent importantes, car ils doivent prendre soin de parents très âgés et de leurs enfants qui tardent à devenir autonomes. Heureusement, contrairement aux générations précédentes, plusieurs jouissent d’une très bonne santé et d’un niveau élevé d’énergie. Ils sont donc en mesure de rester actifs et c’est aussi ce qu’ils désirent.

Bien que les employeurs embauchent davantage de travailleurs âgés, ces derniers peuvent avoir de la difficulté à trouver un nouveau poste qui leur convienne, surtout sur le plan de la rémunération. C’est probablement ce qui explique que plusieurs d’entre eux décident de démarrer leur propre entreprise.

À l’inverse de ce qu’on pourrait croire, les 55 ans et plus sont plus nombreux que les jeunes à démarrer leur propre entreprise ou à devenir travailleurs autonomes, selon une étude internationale du Global Entrepreneurship Monitor.

Cela ne devrait pourtant pas surprendre. Les travailleurs plus âgés possèdent des acquis importants qui facilitent le démarrage : large réseau d’affaires, connaissance étendue d’un ou de plusieurs secteurs d’activités, sans parler de leur expérience et de leurs compétences éprouvées. La difficulté pour eux, lorsqu’il y en a une, est souvent de rassembler tous ces acquis de leur carrière en un nouveau profil. Lorsqu’ils y réussissent cependant, ils se rendent compte qu’ils peuvent occuper des emplois différents et ainsi se donner une nouvelle orientation. Ils peuvent donner une toute nouvelle direction à leur carrière.

Il n’y a donc pas de raisons de vous décourager si vous êtes un quinquagénaire et à la recherche d’un nouvel emploi. Mais comme pour tout le monde dans ce nouveau marché du travail, vous aurez à faire le point et à demeurer réaliste.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!