collaboration spéciale

De nouveaux postes de spécialistes des médias sociaux apparaissent. Quelle formation impliquent-ils?

Le 30 juin avait lieu la troisième Journée internationale des médias sociaux. Inaugurée par Mashable, un blogue d’actualité sur ces médias, avec l’appui financier de Motorola, cette journée célèbre les nouvelles technologies qui permettent à tous les habitants de la planète de communiquer instantanément. Bien qu’elle soit encore mal connue, plus de 516 villes dans le monde y participent, dont Montréal.

Il ne fait aucun doute que les médias sociaux, tels que Twitter, Facebook ou LinkedIn, ont profondément modifié l’internet. Ils ont permis la création de lieux de rencontre virtuels qui ont attiré des millions de jeunes et de moins jeunes. En guise d’exemple, Facebook estime à 908 millions le nombre de ses utilisateurs enregistrés, alors que Twitter en compte 500 millions. Cette popularité démontre le besoin des internautes de partager leurs intérêts, qu’il s’agisse de mode, de musique, de sport, de spectacle, de cinéma et autres.

Pour les entreprises, les médias sociaux offrent une occasion en or de rejoindre une clientèle très ciblée. Il était auparavant impossible de trouver autant de personnes ayant les mêmes intérêts dans un seul endroit. Grâce à ces médias, une petite entreprise produisant de l’équipement spécialisé pour la pêche sportive, par exemple, pourra présenter ses produits et en discuter directement avec des centaines de pêcheurs. Cela était complètement impossible par le moyen de la publicité traditionnelle, beaucoup moins ciblée et souvent trop chère pour les petites entreprises. De plus, un pêcheur satisfait discutera du produit avec d’autres, créant un effet viral très puissant.

Les médias sociaux représentent donc une révolution dans la façon de mettre en marché un produit ou un service. Ils demandent d’ailleurs des habiletés qui ne sont pas toujours enseignées dans les programmes universitaires en communications : bien comprendre le fonctionnement de l’internet, savoir utiliser les principes du web marketing et, surtout, pouvoir créer et animer les communautés virtuelles de partage, qui sont l’âme de ces médias. Le Collège Bois-de-Boulogne offre maintenant une attestation d’études collégiales (AEC) en Stratégies et animation de réseaux sociaux qui permet de développer ces habiletés et de devenir un spécialiste de cette nouvelle stratégie de mise en marché.

Néanmoins, d’autres habiletés habituellement associées à la formation en communications semblent tout aussi essentielles. Par exemple, il sera toujours nécessaire de savoir bien définir son message et de pouvoir s’exprimer brièvement et efficacement. Le marketing par le moyen des médias sociaux demande aussi d’écrire constamment, et savoir bien rédiger est essentiel. De plus, savoir répondre avec diplomatie aux objections ou aux commentaires négatifs de certains utilisateurs est aussi nécessaire.

Ceux qui ont déjà une formation en communications pourront faire leur place comme gestionnaire de communauté ou spécialiste des réseaux sociaux. Des certifications disponibles en ligne, comme celle de la Hoot University ou de la Womm-Com, leur permettront par ailleurs de mieux se préparer à ces fonctions au besoin.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!