Pierre Brassard | www.pierrebrassard.com Je médite quelques secondes sur cette liste. L’écriture soignée et organisée me porte à croire que ces mots ont été tracés par une femme.

Chaque semaine, la journaliste et animatrice Julie Laferrière et l’humoriste, animateur et illustrateur Pierre Brassard posent un regard original sur les usagers du transport en commun.

Ligne 45, direction nord. Nous sommes lundi. Il est 15h40.

Nous sommes une poignée d’usagers à monter à bord du bus, situé à la station Papineau. La quiétude de cet après-midi m’offre l’embarras du choix quant à une place où m’asseoir. J’opte pour un siège solo, avec fenêtre sur rue.

Comme je prends place, j’aperçois, sur ledit banc, un papier chiffonné. Sitôt assise, je le défroisse; parce que je suis une méga fouine.

J’essaie de deviner ce qui sera écrit sur cette feuille. Un poème énamouré? Les paroles d’un futur hit? Un devoir bâclé, truffé de notes inscrites au crayon rouge réprimande? J’ai le temps d’émettre toutes ces hypothèses, tant la boulette de papier est dense.

Et voici que, sur la feuille enfin déployée, je trouve ceci:

  • Une douzaine d’œufs bio
  • 2 avocats
  • Minigo aux fraises
  • Cheddar doux
  • 1 L de lait 2%
  • 2 boîtes de mouchoirs

Un poulet de grain y figure aussi; une poule qui, certainement, a été heureuse, libre et entourée de paysages bucoliques, tout au long de sa courte vie de volaille épanouie. Je vous épargne la liste exhaustive de fruits et de légumes, mais je peux vous garantir que l’auteur de la liste consomme certainement les «sept ou huit portions quotidiennes de fruits et légumes» prescrites par le Guide alimentaire canadien.

Je médite quelques secondes sur cette liste.

L’écriture soignée et organisée me porte à croire que ces mots ont été tracés par une femme. Une mère? C’est ce que pourraient indiquer les Minigo. Peut-être monoparentale, si on se fie aux quantités inscrites, qui sont modestes: deux pommes, un seul litre de lait.

Puis, je me ravise, peu fière d’être habitée par de tels clichés. Franchement! Il existe plein d’hommes aux calligraphies sublimes et autant d’adultes qui raffolent des Minigo. L’auteur de cette liste est peut-être en couple, seul, ou vit en famille. Tout est possible.

On s’entend cependant sur le fait que cette personne est carnivore et qu’elle aime les produits laitiers.

Elle en abuse d’ailleurs peut-être un peu. C’est ce que lui dirait son médecin devant les allergies saisonnières et violentes qui la poussent à acheter deux boîtes de mouchoirs, alors que l’hiver est enfin derrière nous.

Je froisse la liste pour lui rendre la forme dans laquelle je l’ai trouvée. J’ai l’impression, même si j’ignore totalement qui avait pour projet de se procurer ces aliments et autres éléments du quotidien, d’avoir commis une grave indiscrétion. Comme si j’avais fouillé dans le frigo et dans la vie d’un inconnu.

Je ravale quelque peu mes scrupules et prends un carnet pour noter ceci, car je devrai aussi aller faire des courses sur le chemin du retour:

  • 1 lb de beurre non salé
  • 500 g de café
  • 1 gallon de répulsif anti fouines

Aussi dans Hors du commun :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!