L’inspecteur viral suspecte que ce nouvel outil lui donnera bien des mots de tête dans les semaines et les mois à venir. C’est qu’il permet à n’importe quel coquin de rapidement et facilement créer un clone d’un site web, usurpant ainsi la crédibilité et la notoriété qui en découle.

Par exemple, un petit comique l’a déjà utilisé pour créer un faux article de la BBC qui affirme que le premier ministre britannique, David Cameron, a déclaré la guerre à la Libye:

Capture d’écran 2015-04-26 à 13.41.54

Deux ou trois clics, un peu de mauvaise foi, et on peut facilement tromper des milliers de personnes avec ça.

Vous comprendrez alors pourquoi l’inspecteur ne vous donnera pas le lien de l’outil en question. Ce site a le potentiel de devenir un désastre de désinformation.

Voici ce que l’inspecteur a pu faire en moins de 5 minutes avec le site de votre journal favori (toutes ses excuses à sa collègue, Roxane Léouzon, dont l’identité a été usurpée!):

Capture d’écran 2015-04-26 à 14.02.10

Mais bon, supposons que vous voyez cette nouvelle louche, et vous vous tournez vers l’inspecteur viral, votre champion de la lutte à la désinformation sur le web, pour voir si elle est vrai. Le coquin qui vous a envoyé le premier lien vous envoie donc ceci:

Capture d’écran 2015-04-26 à 14.11.50

Remarquez qu’en vrai, l’outil vous donne une lien que vous pouvez partager sur Facebook ou Twitter ou envoyer à vos amis. Ça a l’air 100% véridique.

Alors comment faire la part des choses?

Facile: toujours regarder l’adresse URL d’une page avant de partager et/ou commenter. Les pages créées avec cet outil ont tous une adresse un peu bizarre comme : http://www.LeVraiSite.[LeSiteDeClonage].link (non, l’inspecteur ne vous donnera pas l’adresse du site de clonage, vous a-t-il dit!):

url

Donc, si vous voyez un soi-disant article du journal Métro, mais l’adresse n’est pas http://www.journalmetro.com mais http://www.journalmetro.[LeSiteDeClonage].link, c’est un faux.

Soyez vigilants!

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!