Les propriétaires de la console Switch peuvent aujourd’hui mettre la main sur un second jeu Nintendo d’envergure, Mario Kart 8 Deluxe, une version revue et corrigée du jeu de course lancé il y a trois ans maintenant sur la Nintendo Wii U. Un jeu toujours aussi amusant en groupe, dont les quelques (rares) améliorations touchent la cible, mais qui est un peu cher pour ceux qui le possèdent déjà.

Ceci n’est pas Mario Kart 9
Mario Kart 8 Deluxe rassemble tous les éléments du jeu Wii U du même nom, avec en plus tous les contenus téléchargeables publiés après son lancement. Visuellement, le jeu s’affiche en 1080p sur la Switch plutôt qu’en 720p sur la Wii U, mais il faut tout de même un œil averti pour noter des différences dans la qualité de l’image. La direction artistique de Nintendo permet souvent à ses jeux de garder la même allure d’une génération à l’autre, et on en a un exemple concret ici.

Dans Mario Kart 8 Deluxe, tout le contenu – à quelques exceptions près – est déverrouillé dès le départ, comme les 48 circuits et plus de 40 personnages. C’est une excellente nouvelle, surtout pour ceux qui ont déjà joué à Mario Kart et qui n’ont pas besoin d’un long tutoriel pour découvrir toutes les finesses du jeu.

Parmi les autres différences entre les deux versions, notons qu’il est désormais possible d’avoir deux objets avec soi pour nuire à ses adversaires (mais on ne peut utiliser que le premier), que de nouveaux véhicules et personnages ont été ajoutés et qu’un mécanisme de navigation assistée permet désormais aux plus jeunes de conduire sans pouvoir quitter la piste de course.

Les courses et les championnats sont donc les mêmes qu’il y a trois ans, ce qui est dans l’ensemble une bonne chose. Mario Kart demeure un jeu amusant, conçu pour permettre aux joueurs qui tirent de l’arrière de remonter facilement la pente. L’action est rapide et les circuits sont assez variés pour qu’on puisse y jouer longtemps sans avoir l’impression de tourner en rond.

Un mode bataille amélioré

Le nouveau Mario Kart mérite tout de même son appellation « Deluxe » grâce aux améliorations apportées à son mode bataille, qui était la principale lacune de son prédécesseur.

Mario Kart 8 Deluxe offre cinq types de batailles, où le but n’est pas de conduire plus rapidement que ses adversaires, mais plutôt d’en venir à bout à l’aide de pelures de bananes et autres carapaces de tortue bien placées.

Si on avait déjà vu quatre de ces modes par le passé, un nouveau fait ici son apparition, Traque sur la piste, un mode où la moitié des joueurs doit attraper l’autre moitié et les mettre en prison. Les joueurs pourchassés restants peuvent aussi libérer leurs partenaires, ce qui prolonge ensuite la partie.

Traque sur la piste n’est pas parfait, on aimerait par exemple pouvoir suivre la course pendant qu’on est en prison, plutôt que d’être pris dans la cellule avec notre voiture, mais le jeu se démarque quand même, surtout en mode multijoueur local.

Un jeu multijoueur avant tout

Comme c’est le cas depuis le lancement de la série en 1992, Mario Kart est avant tout un jeu qui s’apprécie à plusieurs.

Ici, de nombreux choix s’offrent aux joueurs, en partie grâce aux caractéristiques de la Nintendo Switch. Plusieurs configurations sont d’ailleurs possibles, selon le mode choisi.

Lorsque la Switch est branchée sur un téléviseur, on peut ainsi jouer à quatre sur un écran partagé hors ligne, à deux sur un écran partagé en ligne et à deux sur un écran partagé en mode sans fil local avec d’autres Switch (jusqu’à huit joueurs en tout).

En mode sur table, jusqu’à quatre joueurs peuvent en théorie jouer sur un écran partagé, mais l’écran de la console est trop petit pour que la partie soit agréable à plus de deux. Il est aussi possible de jouer à huit en mode local, avec quatre Switch, quatre copies du jeu et deux joueurs par console, ou encore avec huit consoles et huit copies du jeu.

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer Mario Kart 8 Deluxe à huit joueurs en mode local, mais il est évidement que plus de joueurs seront réunis, plus le jeu sera amusant. J’ai toutefois joué à plusieurs en ligne. Ici, force est de constater qu’il y a place à amélioration. Le processus pour jouer avec ses amis et joindre un groupe est ardu, et il n’est pas possible de discuter pendant les courses. Entre les matchs, un système de messages préenregistrés est offert (comme avec Hearthstone de Blizzard, par exemple), ce qui permet un minimum d’interactions, mais qui n’est pas suffisant pour créer de grands moments entre les joueurs. Dommage.

Mario Kart 8 Deluxe est un excellent jeu, cela ne fait aucun doute. Mais 80$ est cher payé pour un port d’un titre lancé il y a trois ans maintenant. Les joueurs qui avaient abandonné Mario Kart 8 n’auront d’ailleurs pas suffisamment de nouveautés à se mettre sous la dent pour que la version Deluxe vaille la peine. Ceux qui possédaient la version Wii U et qui y jouaient encore régulièrement pourraient toutefois y trouver leur compte, tout comme les amateurs qui n’ont pas joué à la série depuis plusieurs années.

Le prix d’achat fait plus mal que dans le cas de Zelda : Breath of the Wild, mais il s’agit néanmoins d’un titre à avoir dans sa collection, surtout pour ceux qui ont des amis qui possèdent également une Switch.

Aussi dans Jeux vidéos :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!