Affronter des hordes d’ennemis sur une planète hostile à la recherche de ses partenaires de mission : la recette de Farpoint est connue, surtout pour un jeu de tir à la première personne. Jamais celle-ci n’aura toutefois été appliquée avec autant d’efficacité en réalité virtuelle. Mise à l’essai du jeu qui pourrait s’avérer le premier succès commercial du PlayStation VR.

Même si tout le monde ou presque s’entend pour reconnaître le potentiel de la réalité virtuelle, cette technologie tarde encore à gagner en popularité auprès du grand public. Ce n’est pas très étonnant. Après tout, les casques sont chers, la technologie laisse encore à désirer et, surtout, le contenu offert n’est généralement pas à la hauteur.

Farpoint pourrait bien être la première exception à cette règle. Dans la nuit de dimanche à lundi, j’ai d’ailleurs complété les cinq heures du jeu d’un seul coup, sans jamais enlever le casque PlayStation VR. Mon record d’utilisation était jusqu’ici d’environ une demi-heure consécutive.

Le premier titre du studio indépendant Impulse Gear ne se ferait probablement pas remarquer s’il s’agissait d’un jeu PS4 régulier. L’histoire qu’on nous raconte par le biais d’hologrammes et de séquences cinématiques atteint la note de passage, sans plus, et l’action elle-même, où l’on doit traverser une planète et affronter les ennemis en chemin, ne se démarque pas vraiment du lot.

Le décor qui nous entoure est toutefois superbe, et l’intensité des scènes d’action, aidée par une excellente trame sonore, est décuplée en réalité virtuelle. Il est d’ailleurs impossible d’éviter le mouvement de recul naturel de notre corps lorsqu’une araignée géante nous saute au visage.

Le jeu offre aussi une bonne quantité de contenu pour un titre PlayStation VR, avec une campagne solo, des missions de type arcade et un mode coopératif en ligne.

La manette de visée vole la vedette

Farpoint peut être joué avec une manette PS4 régulière, mais c’est surtout avec la nouvelle manette de visée de Sony que le titre se distingue.

Cet accessoire est une sorte de boucle de plastique que l’on tient à deux mains, qui permet de contrôler son personnage avec les boutons placés devant nos deux pouces et de tirer comme le ferait un soldat.

La manette de visée a l’air d’un simple jouet pour enfants, mais en réalité virtuelle, celle-ci prend l’allure de véritables fusils, et transforme complètement l’expérience du jeu vidéo. On s’accroupit dans la vraie vie pour que notre personnage nous imite et se protège devant un muret dans le jeu, on porte la manette à la hauteur de nos yeux pour viser avec précision dans la mire virtuelle au-dessus de notre arme et on appuie sur la gâchette avec notre index pour attaquer les extra-terrestres : l’accessoire permet d’atteindre un réalisme saisissant.

La manette de visée offre aussi un mécanisme de vibration puissant et un bon poids, assez lourd pour être réaliste, mais assez léger pour ne pas nous donner mal au bras. Farpoint est le premier jeu à pouvoir s’en servir, mais d’autres titres compatibles seront lancés au cours des prochains mois. J’espère sincèrement que tous les jeux de tir le feront.

Avertissement pour les cœurs sensibles
La réalité virtuelle provoque parfois un certain malaise, qui s’apparente aux hauts le cœur que l’on ressent après un tour de montagne russe. Puisque le jeu est rapide et qu’il est possible de se déplacer librement dans cet univers virtuel, Farpoint rassemble toutes les conditions pour créer un inconfort du genre.

Les développeurs ont heureusement réussi à minimiser cet effet, notamment en limitant par défaut certains mouvements du personnage, mais les joueurs plus sensibles devraient probablement essayer le jeu avant de l’acheter, pour voir s’il leur convient.

Farpoint n’est pas un grand jeu, mais celui-ci est quand même l’un des plus amusants de la courte histoire de la réalité virtuelle, surtout pour les joueurs avertis. Il s’agit du titre PlayStation VR à battre pour l’instant.

Farpoint est offert dès maintenant pour 100$ en ensemble avec la manette de visée, ou 65$ pour le jeu seulement.

Aussi dans Jeux vidéos :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!