collaboration spéciale La planète techno et particulièrement les gamers ont les yeux tournés vers Los Angeles pour le E3.

Soyons honnêtes: pour le commun des mortels, l’E3 ne veut pas dire grand-chose. Si les fous de l’automobile ont le Salon de l’auto de Détroit, les gamers ont le E3. Toute la planète techno a les yeux tournés vers Los Angeles cette semaine.

Qu’est-ce que c’est?
Pour s’y intéresser, il faut d’abord savoir ce que c’est. E3, c’est pour Electronic Entertainment Expo. Une foire du divertissement électronique, une sorte d’immense salon du jeu vidéo réservé aux professionnels qui gravitent autour de l’industrie du jeu. Traités comme le vilain petit canard dans les CES (Consumer Electronics Shows), les compagnies de jeux ont décidé en 1995 de se regrouper et de créer leur propre rassemblement. L’intérêt était fort. Sega, Nintendo et d’autres grands manufacturiers ont assuré leur présence dès l’an 1. Dès le premier E3, on a vu des Sega Saturn, la première génération de PlayStation, le «casque» Virtual Boy et un avant-goût de la Nintendo 64. L’E3 n’aura jamais été un petit événement. Depuis 1995, c’est de 40 000 à 70 000 personnes qui assistent à chaque édition.

Quoi de neuf?
Microsoft, Sony, Nintendo… ils y sont tous. Ajoutez à ça les grands studios comme EA, Ubisoft, Activision, Capcom, Warner… Ils ont tous une ou des annonces à faire. En rafale, jetons un œil sur quelques-unes de celles-ci.

Microsoft frappe fort et annonce la rétrocompatibilité de la Xbox One avec les jeux de Xbox 360. On y a présenté des images de la nouvelle franchise Recore, du retour de Tomb Raider et de Rainbow Six et une nouvelle mannette pour joueurs sérieux, la Elite. On a aussi eu droit à une démonstration du jeu Minecraft avec les Hololens, des lunettes de réalité augmentée.

Sony nous a proposé le retour de l’agent 47 dans Hitman, et des bagarres de rue avec Street Fighter V. On a découvert l’expérience No Man Sky et le remake de Final Fantasy 7. On a eu droit à une présentation de la lunette de réalité virtuelle Morpheus. De plus, dans une étonnante stratégie, Sony a lancé le jeu Shenmue 3 en utilisant le site de sociofinancement Kickstarter. Grand succès, Shenmue 3 a amassé 2M$ en moins de 24h.

Nintendo n’est pas en reste. S’adressant à un public plus jeune, l’entreprise mise sur ses franchises fortes. On a donc eu droit à des aperçus du retour de Star Fox Zero et à deux jeux de Legend of Zelda, dont Tri Force Heroes, un jeu en coopérative. N’oublions pas l’univers de Mario: avec un look fait de laine. il y a Yoshi’s Woolly World; Mario et Luigi s’unissent dans Paper Jam, et on fait une incursion dans le sport avec Mario Tennis: Ultra Smash… Le rêve de plusieurs se réalisera le 11 septembre : vous pourrez créer vos propres tableaux avec Super Mario Maker.

Contenu sans fin
On pourrait faire un cahier spécial seulement sur le E3 et on oublierait sans doute des choses tellement l’événement est vaste. Pour les gamers, c’est un moment de l’année sensationnel. Si vous voulez suivre l’E3 qui se termine le 18 juin ou visionner des bandes-annonces, visitez:

Aussi dans Jeux vidéos :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!