La performance du Canadien contre ses rivaux de la section nord-est est une des rares taches sur cette saison étonnante des Montréalais.

Ils ont surtout été décevants au cours de leurs deux sorties contre les Maple Leafs de Toronto.

Le Tricolore s’est placé dans une position avantageuse depuis le début de la campagne. Tellement qu’il n’aura qu’à enregistrer une fiche de ,500 pour accéder aux séries. Toutefois, leur défaite de 2-1 contre les Leafs pour commencer la saison, et la débâcle de 6-0 il y a 17 jours, ont probablement été leurs deux pires matchs jusqu’à présent. Toronto est aussi responsable de deux des trois défaites du Canadien en temps régulier au Centre Bell.

Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que le CH abordera le match de ce soir au domicile des Torontois avec un certain sentiment d’urgence. Pour la première fois depuis des lunes, les deux équipes sont des forces dans l’Association Est. Le Canadien a déjà prouvé sa valeur, mais envoyer un message clair contre les Leafs légitimerait davantage son statut de prétendant.

«Nous avons connu un match horrible contre eux, a reconnu le défenseur Josh Gorges. Nous étions mauvais dans tous les aspects du jeu. Parfois, tu passes au travers de ces épreuves pour apprendre comment gagner avec régularité.»

C’est ce que le Canadien a fait. Depuis cette déculottée de 6-0, il présente une fiche de 6-0-2, il a marqué 21 buts et n’en a accordé que 11, et il est grimpé au sommet dans l’Est. Cependant, ses deux défaites contre Toronto font qu’il présente un dossier de 2-4-2 dans sa section. Dans son deuxième revers, il a accordé un but dans la première minute, en plus d’être dominé dans toutes les facettes du jeu, particulièrement sur le plan de la robustesse. (Le match a tellement dégénéré que Max Pacioretty s’est plaint d’avoir été mordu par l’ancien du Tricolore Mikhail Grabovski. La ligue n’a finalement pas suspendu le joueur de centre.)

«Nous avons appris, puisque depuis ce match, nous n’avons pas perdu en temps réglementaire, a affirmé Michel Therrien. C’est la réaction à ce genre de performance qui est vraiment importante, et nous avons très bien réagi après ce match.»

Sans Rene Bourque
Le Canadien sera privé des services de Rene Bourque pour une période indéterminée. Celui-ci a été victime d’une commotion cérébrale.

L’attaquant, qui a déjà subi ce genre de blessure, et son équipe, ne savent pas à quel moment il s’est blessé.

  • «J’ai été surpris [hier matin] quand j’ai appris la nouvelle, a dit Therrien après l’entraînement des siens. Nous avons appris cette semaine qu’il ne se sentait pas très bien, mais nous pensions qu’il avait une grippe. Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour nous.»

Aussi dans Ken Campbell :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!