On ne peut qu’admirer le sens du timing de Max Pacioretty.

Même s’il sera impossible pour lui de marquer son 40e but de la saison le jour même du 20e anniversaire où un joueur du Canadien a atteint ce plateau pour la dernière fois, il aurait difficilement pu s’en approcher davantage.

Pacioretty a encore 3 chan-ces d’atteindre les 40 buts cette semaine – demain à Chicago, le soir suivant à la maison contre les Islanders de New York et ce week-end dans le cadre du dernier match de la saison, contre les Rangers de New York.

À voir la façon dont Pacioretty accumule les buts récemment, il semble avoir autant de chances d’atteindre le plateau que le Tricolore a de chances de rencontrer le Lightning de Tampa Bay en première ronde des séries. Il a été une véritable force de la nature dernièrement en attaque. Son salaire moyen de 4,5M$ par année pour les cinq prochaines saisons s’ajoute à la liste, qui continue de s’allonger, de bons coups du directeur général Marc Bergevin. Dans le top 10 des meilleurs buteurs cette saison dans la LNH, seuls Joe Pavelski, Chris Kunitz et Alexander Steen ont un salaire qui compte pour moins dans la masse salariale de leur équipe que Pacioretty. Et Pavelski (6M$) et Steen (5,8M$) dépasseront considérablement l’attaquant montréalais dès la prochaine campagne.

Entre-temps, c’est pratiquement un crime qu’il ait fallu attendre si longtemps avant qu’un joueur du Bleu-blanc-rouge atteigne la marque des 40 buts. Vincent Damphousse a été le dernier à y arriver. Il a eu besoin de deux soirées de deux buts, dans les 82e et 83e matchs de la saison – les équipes de la LNH disputaient 84 parties à l’époque – pour y parvenir. Damphousse a atteint le plateau le 11 avril 1994, dans une victoire de 3-1 contre les Whalers de Hartford. Oui, ça fait si longtemps que ça que c’est arrivé.

Comme Damphousse, Pacioretty s’est transformé en buteur redoutable en fin de saison. En comptant huit buts à ses six dernières sorties, Pacioretty a bien choisi son moment pour jouer à la hauteur de ses capacités. Il aide son équipe à rester sur la lancée qui pourrait lui permettre d’avoir l’avantage de la glace au premier tour des séries.

Les amateurs du Canadien seront à l’affût. Les statistiques de Pacioretty en séries sont décevantes, pour être poli. C’est en partie dû au fait qu’il jouait pour des équipes ordinaires, mais chez les professionnels, il a disputé neuf rencontres de séries avec Hamilton et Montréal, et n’a fait mouche qu’une fois.

Ça devra changer si le Tricolore veut éliminer le Lightning. Et si ça se produit, le contrat à long terme de Pacioretty paraîtra encore mieux.

Gorges avec ses coéquipiers
Josh Gorges s’est entraîné avec ses coéquipiers dimanche.

  • Le défenseur, qui a été opéré à une main le 10 mars, espère pouvoir revenir au jeu demain contre les Blackhawks, à Chicago. Dale Weise, blessé depuis le 24 mars, a aussi patiné avec l’équipe hier.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!