Getty Images Max Pacioretty a quitté le match de dimanche, en Floride, après avoir donné lourdement contre la bande.

Il semblerait que tout le monde doive attendre que le Canadien s’adresse aux médias aujourd’hui pour connaître la gravité de la blessure de Max Pacioretty.

Parce que vous savez, l’équipe aurait bouleversé le cours de l’univers si elle avait parlé hier. Elle aurait aussi pu s’inspirer de l’élection des papes – de la fumée noire si Pacioretty est sur la touche pour longtemps, de la fumée blanche s’il est réévalué quotidiennement.

Même l’agent de l’attaquant étoile n’a rien voulu dire quand on l’a contacté hier. Pat Brisson a indiqué qu’il avait parlé à son client au téléphone après que ce dernier fut entré en collision avec la bande dimanche, contre les Panthers, mais qu’il n’avait aucune mise à jour sur son état de santé. «Nous avons eu une conversation, a reconnu Brisson. Il est capable de parler, je peux vous dire cela.»

Espérons qu’il sera aussi capable de jouer. S’il est blessé pour une longue période, ce sera la deuxième année de suite que le Canadien voit ses espoirs de remporter la Coupe Stanley s’envoler en fumée à cause d’une blessure à un de ses éléments clés. À part Carey Price, et peut-être P.K. Subban, aucun joueur ne manquerait plus au Tricolore que Pacioretty.

Pacioretty a une avance de 13 buts sur le deuxième meilleur buteur de l’équipe, Tomas Plekanec. Son absence serait catastrophique, surtout pour une formation comme le CH, qui a des difficultés à produire en attaque et à conserver le contrôle de la rondelle. En plus de ses 37 buts cette saison, Pacioretty a récolté 30 passes, dont 17 premières passes. Cela veut dire que Pacioretty a participé à plus du quart des buts du Canadien cette saison, soit en marquant un but, soit en effectuant une première passe.

Advenant une longue absence de Pacioretty, le Tricolore aurait besoin du genre d’effort offert dimanche en Floride – une production régulière de joueurs comme Plekanec et Brendan Gallagher, et quelques buts marqués par des joueurs plus bas dans la hiérarchie, comme Pierre-Alexandre Parenteau et Devante Smith-Pelly.

Peu importe l’état de santé de Pacioretty, on est porté à penser que le Canadien jouera de prudence et le laissera de côté pour les deux derniers matchs de la saison. Cela lui donnerait 10 jours de repos avant le début des séries, et il pourrait très bien en avoir besoin.

Retour avec l’équipe
Même si on devra attendre au moins jusqu’à aujourd’hui avant d’avoir plus de détails sur l’état de santé de Max Pacioretty, on sait déjà qu’il sera en mesure de revenir à Montréal avec l’équipe, selon La Presse.

Pacioretty s’est blessé en donnant lourdement contre la bande, dimanche contre les Panthers, en Floride. Il s’est entre autres cogné la tête. Le Tricolore recevra la visite des Red Wings de Détroit jeudi soir.

Aussi dans Ken Campbell :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!