• 21/12/2018

    La maudite carte

    Doux murmures à vos osselets! À quelques pas de bourrée des festivités de Noël et de cette incessante sarabande de visites, d’embrassades et de papier cellophane qui revole dans le salon sous les hurlements transis d’une tante qui rêvait de … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 23/11/2018

    Vendredi couleur goyave

    Doux novembre et volupté à vous! Alors? Comment vivez-vous ce vendredi tout spécifique? On en roucoule chaque année, de ce noir vendredi, regards ahuris devant les foules qui se massent dans les grandes surfaces américaines, prêtes à se battre à … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 26/10/2018

    Un si petit béret

    Ivresse automnale et bise au cou! Vous l’ai-je déjà murmuré? J’ai l’achat fertile. Par soirs d’hiver ou de tombola, il m’arrive, trop souvent, de faire un triple-salto-de-biais dans de compulsives épousailles avec du matériel dont je n’ai absolument pas besoin … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • La bise

    28/09/2018

    Bonnet d’âne à District 31

    Douce révérence à vous! Depuis quelques semaines, vous êtes peut-être nombreux, comme moi, à embrasser avec ravissement le grand retour de nos beaux programmes télévisuels du saint soir. Et c’est, je m’en confesse, emballée comme pas une que j’ai retrouvé … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 03/08/2018

    Août

    Salutations et pied ballerin. Août se déploie les bleuets et sa brise me fait valser les cils. De tous les mois de l’année, août est celui où tout semble se bercer. Où le temps se desserre et où la vacance, … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 06/07/2018

    Joli vent

    Ooooooh, douce brise. C’est qu’on la célèbre quand elle passe, celle-là, par les eaux qui courent. Au moment où vous lisez ces estivales lignes, j’ai fui la torpeur assommante du Plateau vers le Bas-Saint-Laurent, la moustache luisante, mais persuadée d’y … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 08/06/2018

    Les cerises

    Il est de ces journées où tout me galvanise. Un discours. Une entrevue. Un feu follet ou un rabais sur le Paris-Pâté (surtout s’il est annoncé par un feu follet). Ces petits moments de biceps gorgés de courage et d’ambition, … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 11/05/2018

    Un baril de bisous

    Salutations et menuet. C’EST VENDREDI. Un vrai vendredi qui annonce le meilleur et qui revêt son petit costume ensoleillé, rempli de promesses de jarrets à l’air et de salade de chou. Beaucoup de salade de chou. Pourquoi tant de chou? … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 13/04/2018

    La flamboyance

    Je reviens à peine d’une brève escapade en Asie, où j’ai vogué sur la mer de Chine et miré moult beautés. C’est une chance inouïe, que celle de voyager. Que de se sortir les chouclaques de la grenaille ambiante, de … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 16/02/2018

    D’un coup que ça marcherait

    Mes hommages. J’habite Montréal depuis bientôt 15 ans, fière utilisatrice des transports en commun et de mes deux jarrets qui me véhiculent lors de mes menus déplacements. Bon; je fais ma fraîche pas-de-char, mais n’ayant pas de permis de conduire, … Tous les détails Par Catherine Éthier
  • 07/12/2018

    Karl le tendre

    Ivresse, volupté et petite neige folle sur le béret. Doux vendredi de décembre, la féérie hivernale est à broil et peut-être ne s’agit-il que des rires résiduels de partys de bureau affichés sur vos faciès à la joue rosine, mais … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 09/11/2018

    Les idées grises

    Révérence et menuet à vous! Premier vendredi post-heure-reculée; première semaine de novembre derrière le col roulé, aussi. Hormis les quelques enthousiastes déjà coiffés de guirlandes lumineuses qui emploient leur heure de dîner à façonner des faciès de rois mages dans … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 12/10/2018

    Marche ou crève, Suzie

    Révérence et menuet! Quel bonheur que cette odeur de feuilles mortes et de fébrilité de ne pas savoir s’il est sain de porter son Canada Goose malgré l’absence de neige et le redoux. Je chéris l’automne et ses promesses de … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 14/09/2018

    Les pâturages

    Pas-de-bourré et révérence à vous. De retour après une vacancette qui m’a amenée à renouer avec les délices de respirer puissamment dans un pâturage et de fixer l’horizon (les pâturages en étant grassement équipés), me voilà fin prête pour… eh … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 20/07/2018

    Les canisses

    Ivresse d’été et menuet senti. Pour reprendre un récent sondage d’un journal populaire, comment se passe votre été? Hum? La question se pose. On veut savoir, nos muqueuses en crépitent et le beurre est fondu dans la poêlonne. Le mystère … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 25/05/2018

    Ton gazon spectaculaire

    Salutations et menuet. Pétrie de cette émotion fébrile de tulipes qui chantent du Marjo en nous aguichant de leur indicible beauté, je vous écris ces quelques mots. Chaque année, dès janvier, quand je promène mon daim frisé au parc dans … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 27/04/2018

    «Quel dommage»

    Révérence et menuet. Une autre semaine tout en alertes et notifications anxiogènes sur mon (votre, notre) téléphone intelligent, à se faire valser le toupette de «Bon, quessé astheure, viarge?» Parce que c’est devenu la première affaire qui me monte au … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 30/03/2018

    Se déchirer le t-shirt

    Mes hommages. Cette semaine, on apprenait qu’un (autre) groupe d’étudiantes du secondaire de Québec entreprenait l’audacieuse démarche de mettre la hache dans l’injustice du code des Pays d’en haut, ou plutôt dans le code vestimentaire, une petite affaire restrictive des … Tous les détails

    Par Catherine Éthier
  • 02/02/2018

    Rouge pression

    Mes hommages. Les trottoirs sont-ils bien déblayés devant chez vous? Avez-vous porté une attention toute particulière au semage de grenailles et de petites roches sur les chemins et escaliers du pâté? C’est que, voyez-vous, je m’inquiète. Oh oui; à peine … Tous les détails

    Par Catherine Éthier