Montage séries télés

La poussière n’est VRAIMENT pas retombée : Donald Trump sera le prochain président des États-Unis. Tous nos tweets judicieux ne changeront tristement pas ça.

Devant notre impuissance, reste encore le baume temporaire le plus simple et le plus accessible : se terrer à la maison, fermer les rideaux et se construire un petit monde télévisuel que le Donald n’affectera pas.

J’ai quelques suggestions pour vous – ou comment vivre son lendemain de veille avec une sélection judicieuse de «binge watching».

House of Cards (Netflix)

Commençons par l’évidence : l’ascension d’un politicien répréhensible au pouvoir. Le machiavélique Frank Underwood est une version édulcorée du méprisant Trump. Ironiquement, toute la déviance d’Underwood est apaisante parce que malgré tout, il essaie d’aider des gens (à l’occasion, après avoir écarté ses adversaires).

On attend la suite de House of Cards pour voir si Underwood payera pour sa négligence envers sa femme, notamment. Ce sera peut-être le plan à suivre vers la chute éventuelle de Trump. Espérons-le ce retour d’ascenseur.

The Walking Dead (AMC ou Netflix)

Avec sa septième saison, The Walking Dead a relancé son intrigue avec le plus méchant de ses méchants jusqu’ici : l’impitoyable Negan et son bâton de baseball enroulé dans du fil barbelé (Lucille).

J’avais délaissé la populaire série parce qu’après six saisons de zombies, de violence et de recherches ennuyeuses de survivants et de nourriture, j’étais ennuyé par The Walking Dead. Mais l’apparition de Negan redonne du souffle à la fiction et jusqu’ici, la saison 7 est particulièrement intrigante – même si elle est spectaculairement violente et nihiliste.

Détester Negan, c’est un peu comme transférer sa haine pour Trump sur notre télé.

Les Bougon (ICI Tou.Tv)

Avant Noël, Votez Bougon sera sur nos écrans afin de refaire vivre la famille Bougon de la défunte série présentée à Radio-Canada à l’époque.

Vous pouvez revisiter le tout sur l’Extra d’ICI Tou.tv avant le dévoilement du film en salles et le cynisme de la famille Bougon sera certainement réconfortant au lendemain des élections américaines.

Paul Bougon, après tout, espère «crosser les crosseurs». Comment ne pas se rallier à sa cause aujourd’hui?

Gilmore Girls (Netflix)

Sinon, l’évasion reste une bonne option et fuir vers la ville fictive de Stars Hollow en attendant la venue des quatre nouveaux épisodes de Gilmore Girls à la fin du mois semble une alternative alléchante.

Boire du café, jaser, s’aimer, s’appuyer sur l’esprit communautaire pour se bâtir du rêve. Ça ferait du bien, non?

Jersey Shore (Crave TV)

Et si tout ça ne fonctionne pas, ben je vous suggère d’aller rire du degré zéro du rêve américain : les premières saisons de la télé-réalité Jersey Shore, mettant en vedette des Guidos et des Guidettes qui partagent les mêmes ambitions : c’est-à-dire se faire bronzer, sortir dans les bars et coucher avec son prochain sans trop se poser de question.

Ça n’aide pas à comprendre l’élection de Trump, mais quand on se compare on se console, un peu, même si ça ne change rien.

Malheureusement.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus