TVA Marc-André Grondin dans l'Imposteur

Je n’avais pas été tendre à l’endroit de l’Imposteur de TVA lors de ma critique au début de la saison, notamment en raison du réalisme magique plutôt dérangeant de la série et de la proposition un peu gauche à première vue.

Mais, je n’ai pas enlevé la nouveauté de TVA de ma grille d’écoute et, comme on dit, seulement les fous ne changent pas d’idée.

Après quelques épisodes, l’Imposteur s’est imposé comme la série de l’automne sur nos ondes et la finale allait dans ce sens lundi soir afin de clore ce premier chapitre en dix déclinaisons.

Soyez sans crainte, je vous épargne les divulgâcheurs. Disons seulement que quelques intrigues ont trouvé une conclusion et la table est mise pour la deuxième saison qui est confirmée, en écriture, mais qui n’a toujours pas de date de diffusion.

Pourquoi je me suis réconcilié avec l’Imposteur? Parce que la performance de Marc-André Grondin, les acteurs de soutiens et Sophie Desmarais. Parce que l’univers singulier de la proposition et le dévoilement méthodique de l’intrigue. Parce qu’on souligne souvent l’inventivité de la télévision d’ailleurs, mais on boude notre plaisir quand la différence vient d’ici et on devrait saluer l’audace au lieu de la descendre.

Dix épisodes, c’était la bonne dose. La double vie de Grondin dans le rôle d’un ex-détenu et d’un détective est juste assez convaincante pour nous faire oublier l’improbabilité de la chose. Tout est dans les nuances et, à l’intérieur de ce récit «fantaisiste», tout est ficelé serré et c’est pour cela que ça fonctionne.

On embarque – aussi simple que ça.

J’ai vraiment aimé le dernier épisode qui n’a pas tout expliqué, mais qui nous en a donné juste assez pour avoir envie de poursuivre l’aventure tout en écartant des intrigues afin d’éviter la redondance lors de l’éventuel retour en ondes.

Maintenant, on ne se demande plus qui est l’Imposteur, mais qui sera l’Imposteur pour la suite de l’aventure. L’attente sera longue avant d’avoir la réponse.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus