ICI Radio-Canada Télé Les Chefs !

Après l’expérience ratée qu’était Le combat des villes l’été dernier, Radio-Canada ressort les fiches de recettes familières et c’est le grand retour de la populaire série Les Chefs qui, cet été, retrouve sa saveur originale après des expérimentations plutôt fades en bouche.

Retour des juges Pasquale Vari, Jean-Luc Boulay et Normand Laprise, retour aussi d’Élyse Marquis à l’animation et de Daniel Vézina à l’accompagnement. Ce qui ne revient pas, heureusement, c’est les épices ajoutées au fil des ans pour supposément rafraîchir la recette. La nouvelle brigade se retrouve dans la cuisine impeccable de l’émission pour une compétition sans fla-fla afin de couronner la crème de sa cuvée, point barre.

Radio-Canada a réussi son pari de renouer avec un rendez-vous estival populaire auprès du public et qui était demandé par celui-ci. C’est même réconfortant d’une certaine façon d’avoir une stabilité dans la grille-horaire même si, au final, c’est un gros désaveu de toutes les autres idées qui ont tenté d’effacer l’ombre imposante du colosse de la télévision culinaire québécoise.

Difficile d’être amer alors devant cette recette testée et éprouvée. On peut cependant afficher un sourire en coin en retrouvant les expressions familières des trois juges qui, ils le savent sûrement, reposent sur des formules répétitives pour exprimer leurs critiques. On respecte le produit, on ajoute de la sauce et on ne s’éloigne pas trop des classiques – c’est important.

Alors on s’amuse à retrouver Les Chefs comme avant, comme on aime voir les produits sur les tablettes retrouver à l’occasion un look rétro pour attiser notre fibre nostalgique.

En plus, cette année, vous remarquerez une présence moins lourde des différents commanditaires de l’émission. Terminées les capsules d’information avec un employé de microbrasserie pas si à l’aise à l’écran et terminées les mentions très nombreuses des partenaires financiers. Même qu’on se demande si l’émission n’a pas eu un peu de difficulté à rassembler des sous pour se faire.

Je n’ai pas la réponse, mais à l’œil, c’est peut-être inquiétant même si l’expérience pour le téléspectateur est bonifiée. La brigade des Chefs peut savourer une petite frette sans forcément nous vendre la marque consommée, ça fait du bien.

Ça se passe le lundi soir jusqu’à la fin de l’été, branchez-vous, ça donne envie d’aiguiser sa fourchette même si la chaleur incite plus à la consommation abusive de crème glacée.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!