HBO Game of Thrones, saison 7

Dimanche soir, c’était Noël pour les amateurs de la série Game of Thrones. Le grand retour de la saga pour une septième et avant-dernière saison écourtée fait couler beaucoup d’encre depuis quelques semaines déjà.

Soyez sans crainte si vous n’avez pas encore visionné cette heure de télé, je ne dévoilerais rien dans cette chronique, sauf mentionner l’oubliable apparition d’Ed Sheeran lors d’un moment quelconque dans les bois.

Ceci étant dit, que nous réserve cette septième saison après l’incroyable finale de la sixième qui était, avec le recul, possiblement le meilleur épisode de la série et dans une rare catégorie d’émission de télévision qui passera à l’histoire?

Tout d’abord, il faut oublier la béquille qu’étaient les romans de George R.R. Martin.  La version télé est désormais au-delà des pages écrites et les grandes lignes du récit reposent maintenant entre les mains des créateurs de HBO qui peuvent nous raconter la fin de l’histoire sans attendre la parution des ultimes pages de Martin qui se font attendre depuis plusieurs années.

Ensuite, on poursuit les histoires autour du trône de fer tout en gardant un œil sur l’inévitable guerre qui sera livrée contre l’armée des morts au nord du mystique mur de glace protégeant le royaume des hommes.

En fait, la saison sept de Game of Thrones risque d’être celle où la frontière entre le jeu de pouvoir politique et l’inévitable réalisation de sa futilité se brouille jusqu’à un point de non-retour. Les forces aspirantes au trône convergeront vers la capitale avec l’objectif de saisir le pouvoir tout en prévoyant la défense des hommes contre les morts car le mur de protection, inévitablement, succombera aux assauts du roi de la nuit et de ses troupes.

Il ne faut pas oublier que les premières images de la série Game of Thrones étaient celles de l’éveil des morts dans un froid aride au nord du mur. La menace d’un long hiver plane depuis le tout début et l’histoire de Martin repose sur cette menace constante même si elle prend un rôle secondaire la plupart du temps.

Mais plus maintenant.

L’hiver est ici, maintenant, et la saison sept de Game of Thrones ne peut plus l’éviter … pour notre plus grand bonheur.

Restent six épisodes en plus de celui de dimanche pour se gaver avant l’interminable attente de l’ultime saison l’été prochain. Vos prédictions sont aussi bonnes que les miennes, mais soyez certains que cette saison n’épargnera pas grand monde sur l’échiquier de Westeros.

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!