ICI Radio-Canada Télé 1res fois

Après l’expérience moins concluante qu’était Votre beau programme, Véronique Cloutier savait que son prochain projet télévisuel serait déterminant pour la suite de sa carrière, tant au niveau du regard du public que de la confiance du diffuseur.

Elle ne pouvait pas vraiment se permettre de rater la cible une autre fois.

C’est avec ceci en tête qu’on présentait, jeudi soir, la première émission de la nouveauté 1res fois qui marque le retour de Véro en ondes moins d’un an après Votre beau programme.

Un beau pari que de revenir aussi rapidement, mais un pari potentiellement payant pour la populaire animatrice qui pourrait, advenant une bonne réception, faire rapidement oublier l’émission qu’on ne nommera plus.

1res fois, donc, puise dans la nostalgie avec deux vedettes invitées, Hélène Bourgeois-Leclerc et Pierre-Yves Lord lors de la première. On puise dans les souvenirs d’enfance, les photos de famille, les amis d’école et les anecdotes autour d’une thématique assez large : les premières fois.

Premier french, première danse, premier emploi, etc. On navigue dans les expériences des invités qui, forcément, solliciteront des zones moins explorées de leur expérience personnelle.

Je vais être bon joueur et l’admettre – j’ai apprécié cette première diffusion qui était touchante et amusante. Véronique Cloutier est à son meilleur quand elle donne la parole à ses invités et elle possède cette convivialité qui ne s’enseigne tout simplement pas.

Radio-Canada mise désormais sur une autre bonne émission de variétés qui plaira aux téléspectateurs.

J’ai des réserves ceci dit, parce que 1res fois n’est pas sans rappeler un autre succès du diffuseur qui était aussi animé, à l’époque, par Véronique Cloutier : Les enfants de la télé.

Ce n’est pas tout à fait le même concept vu qu’on sort du domaine de la télévision avec les souvenirs des vedettes, mais on joue sur les mêmes notes. Rire du passé, des impairs, de la mode, etc. On sent une certaine paresse au niveau de la conception dans la mesure où on se contente de reproduire une recette à succès en ne changeant que quelques épices.

L’émission n’en demeure pas moins intéressante et, selon les invités, il y aura des rendez-vous à ne pas manquer. Mais ça demeure un autre véhicule à vedettes avec un contenu quand même limité. C’est de la variété nostalgique qui vous décrochera sourires et larmes en alternance durant la diffusion.

Par contre, je suis heureux de retrouver une Véronique Cloutier à l’aise et souriante à la télévision. C’est une animatrice d’exception qui, malheureusement, est un peu prisonnière de son succès. Le public n’accepte pas toutes ses propositions inconditionnellement, mais quand elle fait ce que les gens aiment, sa cote d’amour explose tout simplement.

1res fois risque d’être très populaire, très rapidement. Comme Les enfants de la télé avant elle.

Suivez Stéphane Morneau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!