NBC, capture d'écran This is Us

Dimanche, c’était le Super Bowl. L’événement télévisuel le plus regardé à travers le monde est une tradition en février et pour les annonceurs, c’est le Klondike.

On le sait, les publicités du Super Bowl coûtent cher et les annonceurs se les arrachent quand même. Autant de regards attentifs, ça n’a pas de prix semble-t-il.

Ceci dit, un diffuseur du Super Bowl peut aussi en profiter pour faire la promotion de ses productions à venir et pour NBC aux États-Unis (et CTV au Canada), c’était une rampe de lancement pour un épisode charnière de la populaire série This is Us.

Au milieu de sa deuxième saison, l’épisode diffusé immédiatement après le Super Bowl promettait une réponse à la question qui plane depuis de nombreux épisodes dans la fiction: qu’est-ce qui a tué le père du trio de personnages principaux?

Non seulement le Super Bowl servait à faire la promotion de cet épisode, mais en plus la classique de la NFL était impliquée dans l’histoire puisqu’il l’épisode se déroule le jour du Super Bowl 52 avec, en prime, des images du match durant l’épisode. Un excellent coup d’ailleurs de la part de NBC qui brouille ainsi la ligne entre la réalité et la fiction, rapprochant sa production de son auditoire qui venait tout juste d’assister à un excitant match de football.

Pour ma part, je ne suis pas assidument This is Us, mais je lui reconnais ses qualités. C’est une très bonne série dramatique qui touche plusieurs cordes sensibles et, dimanche, il faut avouer que ce grandiose épisode avec le décès du père était difficile à regarder sans lever les yeux au ciel pour faire fuir les larmes.

Sans trop vendre la mèche, This is Us donne la réponse sans détour et l’impact de cette mort vingt ans plus tard alors que les trois enfants soulignent, à leur façon, la journée du Super Bowl qui était la favorite de leur défunt père.

On parlera beaucoup de Netflix qui a dévoilé en grande surprise une suite au film Cloverfield durant le Super Bowl, mais l’épisode de This is Us est, à mon avis, la meilleure utilisation par un réseau de l’énorme véhicule promotionnel qu’est le dernier match de l’année dans la NFL.

C’est de plus en plus rare les grands rendez-vous pour de la fiction en direct alors, quand ça arrive, soulignons-le.

Suivez Stéphane Morneau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!