ICI ARTV Les 5 prochains

ICI ARTV a relancé cette semaine une émission que j’ai toujours affectionnée avec une nouvelle cuvée d’humoristes: Les 5 prochains.

Cette saison, Mehdi Bousaidan, Marie-Lyne Joncas, Daniel Pinet, Arnaud Soly et Rosalie Vaillancourt sont devant les caméras de l’équipe alors qu’on suit les coulisses de leur quotidien d’aspirants humoristes.

À la différence des éditions précédentes, et il s’agit ici d’une belle tournure, les cinq humoristes sont déjà très présents dans les médias, autant le web que la télé et la scène. On garde la formule de suivre la relève, mais nous assistons plutôt à la construction d’un présent où l’humour au Québec offre de la place à plusieurs générations en même temps. Il n’y a plus ce besoin de tasser les vieux avant d’avoir sa place au soleil.

Ainsi, Bousaidan est comédien dans la série Trop et a une émission sur Vrak, par exemple, en plus de sa tournée avec Julien Lacroix. Marie-Lyne Joncas aussi est présente à la télé et sur scène, tout comme Daniel Pinet avec Code de Gars et Rosalie Vaillancourt à Télé-Québec. Arnaud Soly collabore régulièrement sur différentes plateformes de Radio-Canada. La relève, jadis plutôt anonyme, est désormais exposée au public très tôt dans son cheminement en plus que le web et les médias sociaux ajoutent une couche de proximité.

On ne découvre pas la carrière des cinq prochains, on approfondie plutôt notre familiarité avec eux et c’est juste du bon sucre.

Je dois avouer qu’avec certains noms sur la liste, j’avais peur de voir leur personnage de scène dans une version édulcorée, ou pire, une version magnifiée pour vendre des billets. On réalise rapidement dès le premier épisode que les cinq s’affichent avec une belle franchise et, à ma grande surprise d’ailleurs, c’est encore mieux que ce que j’espérais.

Joncas, par exemple, laisse vite tomber son personnage de scène plus cru et nous présente une sensibilité absolument charmante. Même chose pour Vaillancourt qui nous affiche une vulnérabilité à des kilomètres de la jeunesse baveuse qu’elle expose sur scène.

J’aime ça et je suis heureux de revoir Les 5 prochains à l’écran, tout simplement.

L’humour est une industrie au Québec et ça fait du bien de lui offrir une bonne dose d’humanité.

Suivre Stéphane Morneau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!