Travel Channel No Reservations

Vendredi, le célèbre chef Anthony Bourdain s’est enlevé la vie dans un hôtel de France. Il était âgé de 61 ans.

Suite à l’annonce par la chaîne CNN, une vague d’amour a déferlé à l’endroit du populaire chef qui, avec son approche humaine et sensible de la cuisine, était devenu un extraordinaire rassembleur autour de la table et autour du monde lors de ses nombreux voyages.

Bourdain, c’était une vedette rock de la cuisine, un globe-trotteur curieux, sensible et fascinant. Malheureusement, son départ nous rappelle que la santé mentale est une bête fragile qu’on néglige trop souvent, parce que «ça n’arrive qu’aux autres».

Avant tout, n’ayez jamais honte ou peur de demander de l’aide – de mettre un genou par terre. N’attendez pas de contempler le vide près d’une fenêtre d’un 10e étage. Il faut partager, s’afficher et mettre fin une bonne fois pour toute à la honte reliée aux troubles mentaux.

Quand je me casse un bras, je porte un plâtre. Pourquoi est-ce qu’on devrait espérer guérir magiquement quand c’est l’humeur qui se dérègle?

Ceci étant dit, je crois qu’il est de mise de célébrer l’héritage télévisuel de l’homme qui, avec ses nombreux projets, nous a fait voyager, découvrir des cultures, des aliments, des expériences et des sensations. Il avait aussi cette voix enivrante qui, comme une douce mélodie, accompagnait les images de ses voyages d’une réconfortante curiosité mélancolique qu’on ne pouvait pas ne pas apprécier.

Célébrons l’homme, son amour des gens, de la vie, de la nourriture et de toutes les choses qui se dégustent avec les mots «plaisirs coupables» aux lèvres.

Bourdain, c’est surtout deux grandes séries d’émissions : No Reservations au Travel Channel de 2005 à 2012 et Parts Unknown à CNN de 2013 à 2018. Dans les deux cas, l’animateur visite un coin de pays et parle de la culture, de son voyage, de nourriture, évidemment, tout en faisant des rencontres uniques.

C’est difficile de mettre la main légalement sur des épisodes en ligne, mais si vous fouinez un peu sur YouTube et autres, vous en trouverez quelques-uns, dont la visite de Bourdain au Québec pour No Reservations.

Ensuite, dans ce qui est facile à visionner à la maison, il y a The Layover qui est disponible sur Netflix. C’est un peu le même principe, mais avec des voyages plus rapides. C’est quand même très intéressant.

Sinon dans les trucs moins connus, vous pouvez voir sur Amazon Prime la courte série Anthony Bourdain Explains Everything où le chef donne des trucs dans de très courtes vidéos. Par exemple, comment faire le meilleur hamburger ou encore les œufs brouillés par excellence. Ça se visionne en quelques minutes et c’est pas mal chouette.

Vous pouvez aussi visiter votre libraire favoris pour vous procurer Kitchen Confidential, un essentiel pour mieux cerner l’homme fascinant qu’était Anthony Bourdain.

Si vous êtes chanceux, vous pouvez aussi trouver des épisodes de la série A Cook’s Tour du Food Network qui a offert à Bourdain sa première fenêtre à la télévision.

C’est toujours malheureux de perdre tragiquement une figure publique qui n’apportait que de belles choses dans nos vies, mais c’est important de prendre ce moment afin de célébrer sa vie, son héritage et aussi réfléchir à ce que l’on pourrait faire pour aider des proches qui jonglent peut-être avec des démons similaires à ceux de Bourdain.

Parlez – ça peut faire une différence.

Suivez Stéphane Morneau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!