ICI Radio-Canada Télé Chantal Baril et Luc Senay dans la 2e saison de Faits Divers

Je voulais me garder le visionnement de la deuxième saison de Faits divers sur ICI Tou.tv (et à la télé) pour le bon moment dans mon automne même si le tout est disponible depuis plusieurs semaines déjà. La première saison m’avait charmé l’année dernière avec son enquête articulée autour des maladresses de criminels de fonds de tiroirs et d’un service de police en région peu habitué à nager en eaux troubles.

C’était un bon coup de notre télé la saison dernière et j’espérais la même chose pour la deuxième mouture avec la même trame de fond, plusieurs personnages récurrents, mais une toute nouvelle enquête.

Ainsi, on retrouve Isabelle Blais et Émile Proulx-Cloutier dans le rôle de «la police», mais on découvre surtout Luc Senay et Chantal Baril, très nus, en tant que propriétaires d’un camping de naturistes et toute la petite fripouille du crime organisé sans grande envergure autour de plusieurs meurtres qui secoueront tout cet organigramme.

Toujours sous la plume de Joanne Arseneau, cette deuxième saison de Faits divers est de loin supérieure à la première qui était déjà très bonne. Dès les premières minutes de ce retour en selle, on embarque avec appétit dans cette nouvelle enquête. Il y a une grande satisfaction à voir les personnages patauger dans le doute alors que nous avons la plupart des réponses à l’enquête dès le premier épisode. Tandis que tout ce beau monde travaille d’arrache-pied à mettre en lumière ces mystères, on regarde avec plaisir leurs tentatives pas toujours fructueuses.

C’est bien écrit, ça vient nous déstabiliser dans plusieurs détours, il y a de l’humour, de l’esprit et un jeu soutenu de la part de toute la distribution.

Faire de la bonne télévision au Québec, ce n’est pas compliqué, Faits divers en est une belle démonstration. Il n’y a pas de moyens extraordinaires ni d’effets spéciaux à tout casser. Un bon texte, un bon filon, une bonne distribution et des mains habiles derrière la caméra – point barre.

Je suis souvent critique des projets moins intéressants de notre télévision, mais il faut souligner et célébrer les bons coups. Faits divers est à visionner durant votre congé des Fêtes si vous avez du retard, les deux saisons vous combleront comme un bon roman policier par une soirée froide d’hiver.

Ne boudez pas votre plaisir.

Suivez Stéphane Morneau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!