Jacques Boissinot/La Presse canadienne Sylvain Gaudreault

Le nouveau chef intérimaire du PQ, Sylvain Gaudreault, nous a gratifié de très peu de citations comiques. La seule chose un peu drôle qu’il a dite avait trait à l’opposition du PQ au projet Énergie Est:

« Il coulerait du Quick aux fraises et on serait contre le projet Énergie Est. »

Disons que M. Gaudreault a des références surprenantes, le Quick aux fraises n’étant pas une boisson particulièrement prisée en 2016.

En matière d’oléoducs, on a vu mieux.

Le journaliste Étienne Leblanc de Radio-Canada nous parlait récemment des « pépinières » de bélugas qui pourraient être en danger à cause du pipeline:

“On s’étonne d’ailleurs que Transcanada ait choisi cette région très très fragile, un peu comme Cacouna d’ailleurs, en plein de coeur de la pépinière de bélugas.”

Oui. Attention aux coupes à blanc de bélugas.

Le député du PQ, Mathieu Traversy, lui, parlait plutôt de « poupounière »:

“Ce que demande le ministre est un chèque en blanc aux Québécois. Faites-moi confiance, croyez-moi sur parole, comme avec la poupounières de bélugas.”

Semble-t-il que les bélugas sont effectivement assez poupounes pendant la saison des chaleurs.

Bernard Drainville, qui ne semble pas être intéressé à se joindre à la course à la chefferie du PQ cette fois-ci, s’était aussi déclaré contre Transcanada:

“Ces bons Québécois qui vont aider les Albertains à sortir leur pétrole et les bons Québécois vont payer la facture pour ça. C’est tu pas beautiful ça monsieur le président? Transcanada, c’est le Willy waller des libéraux, monsieur le président. »

Un autre qui a d’excellentes références qui datent de la décennie précédente.

C’est quand même plus récent que les références de la ministre Lucie Charlebois qui nous assurait récemment ne pas être un Calinours.

« On vit pas dans un monde idéal, on le sait très bien. Je vis pas de fleurs autour de moi et de fleur, je suis pas un Calinours, je suis une ministre.”

Voilà qui nous rassure.

Ne reste plus qu’à espérer que Sylvain Gaudreault nous sorte quelques autres métaphores de Quick aux fraises pendant son court règne…

Aussi dans Le club des mal cités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!