Impact de Montréal Zakaria Diallo (à gauche) se serait rompu un tendon d’Achille mardi

L’attente tire à sa fin. Après des mois de préparation, d’hypothèses et d’incertitude, le ballon roulera enfin ce week-end pour lancer la 23e saison de la Major League Soccer, la 7e de l’Impact de Montréal dans le circuit Garber.

C’est donc dimanche à 18 h heure de l’Est, sur la pelouse synthétique du BC Place Stadium de Vancouver, que le Bleu-blanc-noir renouera avec la compétition. Un moment fort attendu par Rémi Garde, fébrile à l’idée d’écrire les premiers paragraphes de cette aventure nord-américaine pour laquelle il a reçu le mandat de rajeunir, de tonifier et d’étanchéifier un effectif qui n’a tout simplement pas livré la marchandise l’an dernier.

«La préparation s’est très bien déroulée globalement, nous avons bien travaillé, mais c’est vrai que, de mon côté comme du côté de joueurs, nous sommes très contents de reprendre la compétition, a assuré Garde hier avant de sauter sur le terrain pour la séance d’entraînement de la journée.

Si les hypothèses et l’incertitude demeurent au goût du jour, le pilote montréalais a néanmoins plusieurs bonnes raisons d’être optimiste quant au boulot abattu lors de son premier camp à la barre de l’Impact, notamment les assises conceptuelles qu’il a pu jeter et une cohésion tactique somme toute prometteuse. Il demeure tout de même lucide quant au manque de profondeur criant de son effectif et espère que la fenêtre de transferts européenne de juin lui apporte les réponses qu’il n’a pas pu obtenir au cours de l’hiver.

Cependant, Garde n’écarte pas des acquisitions plus immédiates, et il va assurément falloir que l’état-major de l’Impact mette tout en œuvre pour que des renforts de qualité arrivent plus tôt que tard. La blessure d’Anthony Jackson-Hamel, qui devrait rater quelques semaines en raison d’une micro-déchirure à l’ischio-jambier, expose la fragilité de l’attaque montréalaise, menée par un Matteo Mancosu qui se cherche toujours et par un Michael Salazar qui, malgré toute son énergie et son volontarisme, n’a pas encore l’étoffe d’un 9 partant.

Il n’y a pas une minute de jouée cette saison que la priorité de l’Impact est déjà on ne peut plus claire: vivement les renforts!

Comble de malheur, selon ce qu’a appris le collègue Nicolas A. Martineau, de TVA Sports, Zakaria Diallo aurait subi une rupture du tendon d’Achille, lui qui a dû quitter l’entraînement d’hier après avoir chuté lors d’un exercice. Comme le soulignait Martineau, Diallo avait subi la même blessure en 2014, ce qui l’avait forcé à rater six mois d’action.

La solide tenue de la paire Diallo-Cabrera en charnière centrale représentait un des principaux points positifs de la présaison, et cette blessure, qui s’ajoute à celle de Kyle Fisher (fracture du tibia), est une tuile énorme sur la tête de Garde qui, faute d’options, devra probablement se rabattre sur le défenseur gauche Jukka Raitala, à défaut d’une meilleure option dans l’immédiat.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!