Darryl Dyck/La Presse canadienne

Si l’ère Garde s’est entamée sur une défaite de 2 à 1 aux mains des Whitecaps, dimanche à Vancouver, la tenue globale de l’Impact s’est somme toute avérée rassurante, malgré les doutes suscités par le manque de profondeur de son effectif.

Après un début de match chancelant, au cours duquel cette défense rapiécée a multiplié les revirements, et malgré un flanc droit complètement stérile, où Michael Petrasso et Raheem Edwards ont été aux antipodes de leurs belles promesses de présaison, le bloc défensif montréalais a démontré que la cohésion et la discipline tactique, qui ont été au cœur de la bonne tenue de l’Impact en matchs préparatoires, continuent de se développer.

Un autre point positif à ramener du BC Place est cette solide fin de match des hommes de Rémi Garde, qui ont connu leurs meilleurs moments durant les 20 dernières minutes de la rencontre. Un contraste absolu par rapport à la saison dernière, alors que l’Impact nous avait habitués aux fins tristes.

Selon Daniel Lovitz, qui a servi un centre parfait à Matteo Mancosu sur le seul but montréalais, le travail effectué avec le préparateur physique Robert Duverne rapporte déjà des dividendes : «C’est énorme! Avant la rencontre, Rémi nous a parlé de l’importance d’être patients, car nous savions que vers la fin du match, nous serions en meilleure forme que l’adversaire, et c’est exactement comme ça que je me suis senti. J’essayais d’en prendre davantage sur mon côté et je crois que mes coéquipiers en faisaient tout autant.»

Cette bonne fin de match a également coïncidé avec l’entrée en jeu de Jeisson Vargas à la 70e minute de jeu, qui a dynamisé un milieu de terrain qui manquait jusque-là de mordant offensif. Toujours à la recherche de sa forme optimale, le Chilien avait commencé la rencontre sur le banc, mais Rémi Garde est confiant de pouvoir l’utiliser davantage au cours des prochains matchs. «Sa blessure est loin derrière, maintenant, a assuré le pilote français. C’est un joueur sur lequel je compte énormément et qui possède des qualités différentes d’autres joueurs pour apporter du liant dans le dernier tiers.»

Rod Fanni en renfort
Rémi Garde semblait fort soulagé lorsqu’il a présenté Rod Fanni aux médias mardi au centre d’entraînement.

«C’est une recrue que je souhaitais même avant la blessure de Zakaria [Diallo], puisque nous étions déjà sur le fil du rasoir avec seulement deux défenseurs centraux, il arrive donc à point», a affirmé Garde, qui ne semble pas inquiet quant au degré de forme du nouveau venu. «Je pense que sa forme est excellente, j’ai pris des renseignements de ce côté-là et je crois même qu’il pourrait être un exemple à ce chapitreà l’intérieur de mon groupe.»

Malgré cet optimisme, il serait étonnant de voir Fanni commencer le match à Columbus, samedi. Ce devrait encore être Jukka Raitala qui évoluera aux côtés de Victor Cabrera en charnière centrale face à son ancien club.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!