Getty Images Au cours de ses deux saisons avec Lanús, Alejandro Silva a récolté 10 buts et 11 passes en 52 matchs, toutes compétitions confondues.

Pour une deuxième semaine consécutive, l’Impact a connu un match en deux temps et a dû rentrer bredouille de Columbus, avec une autre défaite (3-2 cette fois) dans son balluchon.

À l’instar de son entame de saison à Vancouver, le onze mont­réalais a connu une première demie laborieuse sur la pelouse du Crew, cédant par deux fois et n’obtenant pas le moindre tir sur la cage adverse. Dans l’Ouest canadien, comme en Ohio, les rivaux ont donné le ton au premier acte, profitant des largesses de la visite sur les flancs pour marquer des buts à sept minutes d’intervalle.

Bien qu’à deux reprises la réaction du Bleu-blanc-noir lors du complément a bien failli lui permettre d’accrocher un ou deux points, force est d’admettre que cette volonté, et une cohésion tactique qui se bonifie d’un match à l’autre, ne suffisent à compenser pour le manque de qualité à certains postes clés, notamment sur le couloir droit et au milieu offensif. Cette chimie qui se développe a beau être encourageante, si on veut garder bien vivants les espoirs de participer aux séries éliminatoires en 2018, il va falloir commencer à accumuler des points au compteur, et ce, plus tôt que tard!

La bonne nouvelle pour Rémi Garde, qui a vu plusieurs de ses tentatives de séduction échouer lors du mercato hivernal européen, c’est qu’au moins un renfort de (grande) qualité est en chemin. Comme l’avait révélé le collègue argentin César Luis Merlo la semaine dernière, l’Impact et le club de Buenos Aires Lanús se sont entendus sur le transfert de l’ailier droit de 28 ans Alejandro Silva. Information que j’ai pu corroborer auprès d’une source proche du dossier.

L’Uruguayen de 28 ans, qui arrivera à Montréal au cours des prochains jours pour parapher une entente de trois ans avec son nouveau club, avait été un élément clé lors de l’aventure en Copa Libertadores du Granate l’an dernier, qui s’était faufilé jusqu’à la grande finale, avant de tomber aux mains du puissant Grêmio brésilien.
Véloce, doté d’une bonne vision et d’une excellente frappe, Silva a les atouts pour être le complément idéal à Nacho Piatti, qui se retrouve trop souvent isolé sur la gauche en raison de l’incapacité de l’Impact à générer du danger dans le couloir droit.

Il s’agit, à mon humble avis, de la plus belle prise de Nick De Santis en Argentine depuis qu’il a convaincu Nacho Pitatti de tenter l’aventure montréalaise, en 2014.

Un TFC amoché?
Le Toronto FC s’est incliné 3-2 mardi à Monterrey, mais a tout de même remporté sa série aller-retour contre Tigres (4-4 au cumulatif, le TFC passant grâce aux buts à l’étranger), pour accéder aux demi-finales de la Ligue des champions CONCACAF.

Cette qualification n’est cependant pas venue sans peine, alors que Justin Morrow (mollet) et Chris Mavinga (aine) sont tombés au combat au Mexique.

Bien que la gravité de ces blessures n’ait pas encore été révélée, il se pourrait fort bien que les champions en titre de la MLS débarquent à Montréal pour le match de samedi – 15 h au Stade olympique – avec quelques soldats en moins.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!