Josie Desmarais/Métro Alejandro Silva portera le numéro 9 du leu-blanc-noir.

Débarqué dans la métropole la veille, le plus récent renfort de l’Impact de Montréal, l’Uruguayen Alejandro Silva, a été présenté aux médias mercredi, avant d’entreprendre une première séance d’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers.

Le joueur de 28 ans qui a paraphé une entente de 3 ans avec le onze montréalais était tout sourire lors de ce premier bain médiatique en sol nord-américain. «Je n’ai jamais douté lorsque l’occasion de venir à Montréal s’est présentée, a assuré Silva d’entrée de jeu. C’est un beau défi, une belle occasion, pour moi et ma famille de venir jouer à Montréal.»

Vingt-quatre heures plus tôt, Rémi Garde avait exprimé tout son enthousiasme envers son nouveau protégé. «C’est un excellent renfort, un joueur qui possède déjà une certaine expérience au plus haut niveau et, quand on connaît le football argentin et sud-américain, quand on voit ce qu’il a accompli là-bas, c’est très intéressant de pouvoir compter sur lui.»

L’entraîneur français a également vanté la polyvalence de Silva et, bien que Silva ait fait son pain et son beurre dans le couloir droit lors de son passage remarqué à Lanús, Garde n’écarte pas la possibilité de le faire évoluer dans un rôle plus axial, une possibilité dont Silva ne se formalise pas outre mesure. «J’ai longtemps joué à droite, mais je me sens tout aussi confortable à gauche, comme milieu relayeur ou milieu créatif, a-t-il plaidé. Je n’en ai pas encore parlé avec l’entraîneur, mais je suis ouvert.»

«Nous avions un oeil sur [la] transaction [d’Alejandro Silva] et espérons en concrétiser une autre bientôt. C’était important pour Rémi [Garde] d’ajouter de bons joueurs à l’effectif et d’avoir d’autres bonnes options.» – Adam Braz, directeur technique de l’Impact

Celui qui portera le mythique maillot numéro 9 de l’Impact, que nul autre que Marco Di Vaio fut le dernier à enfiler, s’est dit très heureux de se joindre à un joueur de la trempe d’Ignacio Piatti dans cette nouvelle aventure. «On connaît tous le talent et la classe de Nacho, ce n’est pas moi qui vous apprendrai quoi que ce soit à son sujet. Il m’a d’ailleurs très bien accueilli à mon arrivée, je suis très content.»

Si la chimie entre Silva et Piatti semble déjà toute naturelle hors-terrain, elle pourrait bien se transposer rapidement sur les pelouses de la MLS, alors qu’avec sa vitesse, sa hargne balle au pied et sa vision, l’Uruguayen risque non seulement de libérer le numéro 10 sur la gauche, mais aussi de dynamiser cette connexion prometteuse qui se dessinait déjà entre Taïder-Vargas et Piatti.

La pause de deux semaines dont bénéficie l’Impact arrive à point pour que Silva, qui est déjà en forme de match, puisse se familiariser avec ses nouveaux coéquipiers et les préceptes tactiques de Rémi Garde.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!