Ryan Remiorz/La Presse canadienne Rémi Garde

S’il espère garder la tête hors de l’eau en attendant d’éventuels renforts lors du prochain mercato estival, l’Impact devra procéder à une introspection franche et décisive au cours des prochaines semaines.

C’est du moins le constat effectué par Rémi Garde, qui a rencontré la presse mardi au centre d’entraînement.

Selon le pilote français, une part de cet exercice est de son ressort, lui qui compte réévaluer la façon dont son équipe se prépare au cours de la semaine et aborde les matchs, mais il aimerait surtout voir un changement d’attitude parmi ses hommes.

«J’ai des joueurs dans l’effectif qui n’ont pas encore suffisamment la culture du travail, donc il faut que je sois un peu plus derrière eux pour les aider. Après, d’un point de vue tactique, maintenant que nous avons des matchs à la maison – après avoir disputé six des huit premières rencontres sur la route –, il y a certainement des ajustements à apporter, et c’est ce que je vais essayer de faire.»

Lorsqu’on l’a interrogé sur l’utilisation de son banc au cours des derniers matchs, plus ponctuellement Matteo Mancosu, Dominic Oduro et Anthony Jackson-Hamel, Garde a d’abord déploré le fait que l’attaquant italien ne soit pas entièrement remis de sa blessure au mollet, avant d’enchaîner, très candidement, sur les deux autres cas :
«[Oduro] n’a pas eu beaucoup de temps de jeu et, de ce que je vois à l’entraînement – et je peux le dire sur Jackson aussi –, ce n’est pas suffisant pour que je me dise, en regardant le banc de touche, que c’est quelqu’un qui va faire basculer le match. Quand on ne joue pas, quand on est un joueur qui est peu utilisé, le meilleur moyen, c’est l’entraînement.»

Le message a le mérite d’être clair. Reste à voir s’il sera bien reçu par les parties concernées ou si cette transparence ne fera qu’envenimer une situation déjà délicate. Rappelons que les joueurs se sont déjà parlé dans le blanc des yeux après la gênante défaite face au LAFC, il y a deux semaines.

On pourrait bien avoir des éléments de réponse dès samedi, alors que l’Impact tentera de stopper sa séquence de quatre défaites consécutives en accueillant les Revs de la Nouvelle-Angleterre au stade Saputo.

Edwards frustre Garde
Jérémy Filosa, du 98,5 FM, avançait lundi que Raheem Edwards n’était pas dans les bonnes grâces de Rémi Garde, une situation que l’entraîneur de l’Impact a confirmée hier: «J’ai une grosse frustration par rapport à Raheem. Je crois qu’il vient de traverser une période assez difficile, qui n’était pas forcément liée au football, et j’espère qu’on va retrouver un Raheem totalement investi dans le groupe, pour l’Impact. Le groupe a besoin de lui, tout le monde ici l’aime beaucoup, mais je crois que c’est quel-qu’un qui a besoin de changer son comportement et de comprendre que le football professionnel, c’est un métier avec des exigences et qui requiert un comportement adéquat.»

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!