Le bilan 2015 dressé, l’Impact peut maintenant tourner le regard vers l’avant, après une saison que l’on peut qualifier de succès en deux temps. De loin sa meilleure dans l’ère MLS.

Au-delà des succès de l’équipe sur le terrain, si on compare cet exercice à ceux des trois saisons précédentes, certains éléments laissent présager une entre-saison paisible pour le club québécois. Il y a d’abord une saine continuité avec, enfin, un entraîneur qui a su montrer un aperçu de son flair tactique comme de son tact sur le plan humain en la personne de Mauro Biello. Le jour et la nuit en comparaison du régime précédent. En termes de leadership et d’esprit de corps, la situation actuelle est aux antipodes du chaos de 2014, ce qui annonce de bien beaux lendemains pour cette équipe qui est passée à 13 minutes d’une place en finale d’association.

Ensuite, si elle risque d’être paisible, la saison morte sera néanmoins occupée sur le plan de la gestion des effectifs. Pour le moment, seulement 11 des joueurs de la cuvée 2015 ont en poche un contrat pour la saison prochaine, soit les défenseurs Laurent Ciman et Ambroise Oyongo; Patrice Bernier, Marco Donadel, Calum Mallace, Ignacio Piatti, Nigel Reo-Coker, Andrés Romero et Johan Venegas au milieu; puis Didier Drogba et Romario Williams devant.

Malgré un certain mouvement de personnel qui semble inévitable en cette saison morte, le noyau de l’équipe ne sera pas affecté.

Au cours des prochaines semaines, l’état-major de l’Impact devra décider ce qu’il adviendra de la clause d’option qu’il détient sur le reste du contingent, à l’exception des milieux Dilly Duka et Justin Mapp, qui bénéficient quant à eux d’une autonomie complète et pourraient être tentés de tester le marché.

L’autre dossier chaud, que l’Impact gagnerait à régler rapidement cette fois, est celui du jeune défenseur central Victor Cabrera qui, après des débuts en demi-teinte, alors qu’il évoluait hors position sur le flanc droit et souffrait d’ennuis physiques récurrents, a su montrer toute l’étendue de son talent, s’élevant, du haut de ses 22 ans, au rang de premier lieutenant de la défense montréalaise aux côtés du général Laurent Ciman.

Cabrera, qui est actuellement prêté par le club argentin River Plate, a manifesté son désir de retrouver le maillot montréalais l’an prochain. Lorsqu’il a joint l’Impact, l’hiver dernier, les informations en provenance de Buenos Aires faisaient état d’une option d’achat se chiffrant à 1,5 M$US.

Une somme bien rondelette, on doit en convenir, qui représenterait cependant un placement de choix pour un club dont les bases sont de plus en plus solides et qui verra les efforts et les larges sommes investies dans son académie porter fruit plus tôt que tard.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!