Getty Images Mikhail Sergachev.

Michel Therrien n’a toujours pas renvoyé Mikhaïl Sergachev à son équipe junior. Il a même soumis Mark Barberio au ballotage malgré le contrat semi-juteux qu’il lui avait accordé cet été. Est-ce à dire que Sergachev restera à Montréal? Voici les pour et les contre d’une telle décision.

POUR

– Sergachev est mature pour son âge. Au contact de vétérans comme Shea Weber, Andreï Markov et Youppi, il gagnera encore plus en sagesse.

– Sergachev forcera les autres défenseurs à se surpasser pour ne pas perdre leur poste. On aimerait bien revoir le Emelin de la belle époque, même si c’était une courte époque.

– Le faire jouer dans la « ligne » nationale nous fera peut-être réaliser qu’il n’est pas si bon que ça. Ça sera au moins ça de pris.

– Sergachev parle russe et pourra faire des bonnes blagues à Markov sur le banc. On aime ça quand Markov sourit.

– Depuis le départ de Subban, Canadien a une pénurie de défenseurs pas très responsables défensivement. Ça ajouterait à la diversité.

CONTRE

– Y’en a pas.

Michel Therrien a maintenant tous les éléments pour faire un choix éclairé.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!