Getty Images Mikhail Sergachev.

Michel Therrien n’a toujours pas renvoyé Mikhaïl Sergachev à son équipe junior. Il a même soumis Mark Barberio au ballotage malgré le contrat semi-juteux qu’il lui avait accordé cet été. Est-ce à dire que Sergachev restera à Montréal? Voici les pour et les contre d’une telle décision.

POUR

– Sergachev est mature pour son âge. Au contact de vétérans comme Shea Weber, Andreï Markov et Youppi, il gagnera encore plus en sagesse.

– Sergachev forcera les autres défenseurs à se surpasser pour ne pas perdre leur poste. On aimerait bien revoir le Emelin de la belle époque, même si c’était une courte époque.

– Le faire jouer dans la « ligne » nationale nous fera peut-être réaliser qu’il n’est pas si bon que ça. Ça sera au moins ça de pris.

– Sergachev parle russe et pourra faire des bonnes blagues à Markov sur le banc. On aime ça quand Markov sourit.

– Depuis le départ de Subban, Canadien a une pénurie de défenseurs pas très responsables défensivement. Ça ajouterait à la diversité.

CONTRE

– Y’en a pas.

Michel Therrien a maintenant tous les éléments pour faire un choix éclairé.

Aussi dans Le Sportnographe :

blog comments powered by Disqus