Graham Hughes/La Presse Canadienne Ignacia Piatti, Didier Drogba, Patrice Bernier et Hassoun Camara

Maintenant que Canadien est pas mal assuré de faire les séries, il conviendrait peut-être de s’attarder à l’Impact qui joue du très bon ballon par les temps qui courent.

Dimanche, ils sont parvenus à battre la meilleure équipe de leur association, le Red Bull de New York par la marque de 1-0, ce qu’on appelle communément dans le langage du soccer, un massacre.

Le deuxième match de cette série de demi-finales aura lieu dimanche prochain et l’Impact pourrait se retrouver en finale d’association s’il gagne, perd ou fait match nul. On serait plus précis sur les tenants et aboutissants de chacune de ces options, mais c’est trop compliqué. On vient à peine d’assimiler le concept de défaite en fusillade dans la LNH, alors donnez-nous une chance.

Didier Drogba pourrait être de retour pour l’occasion, lui qui avait mal au haut du corps jusqu’à tout récemment. Une affaire de vertèbre déplacée ou d’orgueil mal placé. Mais le voici de retour à l’entraînement. Il sera en pleine forme pour encourager ses coéquipiers en leur envoyant des petites vidéos à partir du banc des joueurs.

Tout semble donc s’aligner pour que l’Impact poursuive son chemin vers la coupe. Et deux coupes dans la même saison pour deux équipes professionnelles de Montréal, ça ferait vraiment du bien.

Aussi dans Le Sportnographe :

blog comments powered by Disqus