Inspiré par les fêtes du 375e de Montréal et l’intérêt marqué des Montréalais pour le party peu importe les motivations, je me suis dit que c’était peut-être l’occasion, au cours de la prochaine année, de faire oublier la saison de bouette qui s’annonce pour Canadien en célébrant de manière grandiose son 25e anniversaire de pas de coupe Stanley.

Ça fera en effet 25 ans l’an prochain que Canadien regarde ses adversaires gagner la coupe sans même jamais s’en approcher, sauf en signant des joueurs finis l’ayant déjà gagnée et qui ont perdu l’envie criante de la gagner.

Je propose ainsi d’honorer, en s’inspirant des failcamps – une initiative très à la mode depuis quelques années visant à célébrer les échecs –, les lamentables performances de Canadien en matière de repêchage de joueurs au cours de ces années. Ces échecs retentissants n’ont pourtant pas empêché l’organisation d’enregistrer année après année des salles combles de gars chauds y regardant Canadien perdre avec des alignements de jambons.

Puis, en s’inspirant des gaffes de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal et de son commissaire, Gilbert Rozon, ce pourrait être l’occasion de fêter tout en faisant abstraction de la grande diversité culturelle chez Canadien depuis 1993.

Une manière de le faire pourrait consister à organiser un match avec tous les joueurs québécois francophones repêchés par l’organisation depuis 25 ans et qui n’ont pas joué lors d’une seule rencontre dans la Ligne nationale. Du coup, cela fermerait le clapet aux journalistes qui n’arrêtent pas de dire que Canadien ne s’intéresse pas aux Québécois. Cela est faux  la différence, c’est que Canadien repêche les pas bons.

Voici un aperçu de la liste des joueurs qui pourraient s’affronter: Alex Duchesne (1993), Jean-François Houle (1993), Jimmy Drolet (1994), Martin Bélanger (1994), Michel Tremblay (1996), Daniel Archambault (1996), Étienne Drapeau (1996), Jonathan Desroches (1997), Jérôme Marois (1999), Marc-André Thinel (1999), Jonathan Gauthier (2000), Christian Larrivée (2000), Michaël Lambert (2002), Jimmy Bonneau (2003), Alexandre Dulac-Lemelin (2004), Loïc Lacasse (2004), Philippe Paquet (2005), Mathieu Aubin (2005), Olivier Fortier (2007), Olivier Archambault (2011), Jérémy Grégoire (2013) et Zachary Fucale (2013).

Enfin, je propose que l’hymne national de cette rencontre soit chanté par Étienne Drapeau (choix de quatrième ronde par Montréal en 1996). Après vérification, c’est bien le même qui a participé à Star Académie en 2004. Depuis, il poursuit une carrière de chanteur à l’image de celle qu’il a eue avec Canadien.

Bon 25e de pas de coupe!

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!