Il y a deux jours, une éternité dans le monde de Canadien, nous proposions à Michel Therrien de commencer à penser à la prochaine saison en faisant jouer les jeunes de nos jours. Le coach, sans doute inspiré par notre vision, a aussitôt inséré dans l’alignement Nathan Beaulieu, un gars qui a fait la différence dans la victoire de Canadien.

Évidemment, comme Canadien n’est plus au bord du gouffre comme il y a deux jours, il convient de changer un peu de stratégie. En fait, le match de ce soir est pas mal dans la poche et l’équipe d’entraîneurs devrait déjà commencer à se préparer pour les Rangers.

Les Rangers ne sont pas les Bruins. Ils sont moins violents et ne donnent pas des coups dans les parties génitales de leurs adversaires. En fait, le seul point commun avec le Boston, c’est leur tendance à asperger d’eau les joueurs étoiles, comme l’a fait Lundqvist à l’endroit de Crosby. Et de ce côté, Canadien s’est sans doute adapté en se munissant de visières imperméables.

Contre les Rangers, on devra miser sur la petitesse plutôt que la robustesse. La confrontation Desharnais – St-Louis fera des flammèches. Des petites flammèches, mais des flammèches quand même.

Michel Therrien doit donc voir le match de ce soir comme une pratique pour la prochaine série. Donner beaucoup de temps de glace à Desharnais et Gionta, privilégier la dentelle et slaquer sur l’échec avant pour garder des forces en vue du prochain duel. Compris, Michel?

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!