Archives Métro Michel Therrien et David Desharnais.

«La défense, c’est la meilleure attaque», dit le dicton. Un dicton qui, étrangement, n’est cité que par les entraîneurs d’équipes pas très bonnes qui essaient de se faire accroire du contraire.

Dans la réalité, on ne peut pas gagner une guerre qu’avec des boucliers. Napoléon a déjà dit: «Dans un match de hockey, l’audace est le plus beau calcul du génie». Ce n’est pas en jouant la trappe que Canadien va remporter cette série.

La meilleure attaque, c’est l’attaque. C’est là que se situe le problème de Canadien. Oh, il y a bien David Desharnais qui va revenir ce soir d’une mystérieuse maladie présumément chopée dans un établissement licencié. Est-ce que ça changera quelque chose?

En matière d’attaquant de puissance, on a déjà vu mieux. Il ira rejoindre d’autres attaquants de puissance qui n’en sont pas vraiment. Dommage qu’on ne puisse pas additionner toutes ces puissances pour au moins obtenir un but de temps en temps.

Si Canadien ne finit pas par en marquer, des buts, il risque ce soir de frapper son Waterloo.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!