Getty Images Nikita Scherbak

Au début de chaque camp d’entraînement de Canadien, l’amateur de sport s’imagine à rêver, avec du brillant dans les yeux, à tous les jeunes de nos jours qui feront leur place avec le grand club et deviendront de futurs Max Pacioretty (ou au pire, de futurs Lars Eller).

Assez rapidement toutefois, nos espoirs quant aux espoirs sont déçus. C’est que voyez-vous, Canadien finit toujours par miser sur des vétérans relativement fiables comme Alexander Semin, Tomas Fleischman, Mark Barberio ou Brian Flynn pour compléter son alignement. Tous les autres s’en retournent dans les mineures se faire accroire qu’ils auront leur chance un jour.

Hier, après le match présenté par Bell au Centre Vidéotron devant des spectateurs portant le chandail des Nordiques sur une glace avec le logo des Remparts et diffusé à RDS, Michel Therrien a annoncé que Nikita Scherbak avait été renvoyé à St-John. Le pauvre aura tôt fait de réaliser que St-John, c’est un peu notre Sibérie à nous. On espère que ça ne le brisera pas.

Il faudra donc nous contenter de nous exciter devant les dégagements non refusé de Mitchell ou les buts dans un filet désert de Weise. Encore une fois, Canadien privilégie la victoire plutôt que l’émotion et ça, c’est démotivant pour des rêveurs comme nous.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!