Mark Zaleski/The Associated Press John Scott

À la suite du match des étoiles qui avait lieu en fin de semaine, plusieurs amateurs professionnels se sont réjouis devant les performances de John Scott, le nouvel attaquant vedette de Canadien, voyant en lui un joueur de puissance qui éclorait sur le tard.

Nous ne sommes pas de cet avis. L’enthousiasme des partisans nous rappelle un peu le moment de l’arrivée de Georges Laraque à Montréal. Laraque qui devait faire grandir chaque joueur de Canadien de six pouces, mais qui a plutôt failli les envoyer six pieds sous terre.

Scott a bien paru au match des étoiles. Mais il n’y a avec la Flanalette aucune étoile qui l’aidera à la mettre dedans sans effort. De plus, il devrait affronter des adversaires qui se donnent la peine de « back-checker », ce qui n’était pas le cas à Nashville en fin de semaine.

Selon nous, John Scott devrait plutôt annoncer sa retraite pour finir sa carrière sur une bonne note. On oublierait peut-être que son précédent fait d’armes était d’avoir « punché » un gars dans la face par surprise pendant un match.

On pourrait surtout dire qu’il est la preuve vivante que la démocratie fonctionne. Alors que s’il est rappelé par Canadien, il sera à tout jamais associé à une équipe perdante. Une fin de carrière que l’on ne souhaite à personne.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!