Getty Images Michel Therrien exprime sa frustration lors du match.

C’est la saison de tous les records chez Canadien. Il y a bien sûr le record de victoires en début de saison qui a été battu. On s’en souvient avec émotion. Il y a aussi eu le record du plus de buts accordés en avantage numérique pendant un match. Deux records qui illustrent bien la débâcle.

On aussi battu le record du nombre de fois où on s’est demandé si Galchenyuk était un joueur de centre. Le record du nombre de fois où on a dit que Canadien perdait à cause de P.K. Subban et le record du nombre de fois où on a dit que Canadien perdait à cause que P.K. Subban n’était pas là.

Le record de joueurs qu’on sait pas c’est qui a aussi été battu cette saison de même que les records de fois où on a demandé plus de Québécois et de fois où on a trouvé que les Québécois étaient décevants. On a battu le record de larmes versées au sujet de Devante Smith-Pelly ainsi que le record de fois où on a été déçu de Plekanec, ce qui n’est pas peu dire.

Surtout, on a battu le record d’excuses pour une équipe dont le thème est « no excuses ».

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!