Getty Images Pierre-Luc Dubois

On ne commencera pas tout de suite à spéculer sur qui choisira Canadien en première ronde du prochain repêchage. C’est qu’il nous reste encore beaucoup de chroniques à écrire d’ici là. Vaut mieux garder ce genre de sujet pour une série de huit textes au mois de juin. En attendant, on peut s’entendre pour dire que Canadien choisira un gars qu’on sait pas c’est qui, comme d’habitude.

Il faut aussi être prudents parce que les rumeurs vont bon train quant à la possibilité de voir Marc Bergevin échanger quelqu’un pour améliorer sa position au repêchage. Évidemment, ce ne sont pas des rumeurs basées sur une enquête journalistique ou sur des sources bien positionnées dans les bobettes du directeur général. Non, ce sont des rumeurs basées sur un animateur de radio qui a dit que ce serait peut-être une bonne idée d’échanger P.K. Subban aux Oilers, ou sur un expert qui a dit que Bergevin a peut-être envie (ou pas) de faire une transaction pour repêcher au 4e rang. On n’a plus les rumeurs qu’on avait.

Bien que ces rumeurs ne soient que du vent, ça ne veut pas dire que nous n’allons pas nous joindre à la parade. Avoir une opinion sur quelque chose qui n’existe pas est tout à fait légitime. Plusieurs chroniqueurs en ont même fait une carrière.

Est-ce que Canadien devrait sacrifier un joueur pour avoir la chance de repêcher Pierre-Luc Dubois, mettons? La réponse est « peut-être ». Ça dépend quel joueur il faudrait sacrifier. Le seul intouchable selon nous est Alexei Emelin parce qu’il vient de lancer son vin, la cuvée Alexei Emelin. Enfin un joueur qui s’intègre à la société québécoise en créant une piquette bien de chez nous.

Pour attirer une autre vedette québécoise comme Pierre-Luc Dubois, nous sommes prêts à sacrifier le reste de l’équipe.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!