L’Halloween à peine passée, un nouveau film d’horreur fait son apparition au Québec. Après Scream 4, Hellraiser 7 et Saw 11, voici pire : ADQ 2!

Bien sûr, (quel dommage), les génies de l’ADQ seront absorbés par les non moins exceptionnels caquistes (Oui, c’est comme ça qu’ils s’appellent. Arrêtez de rire! Come on. S’il vous plaît. Misère. Pour une fois qu’on essaie d’être sérieux. OK. C’est drôle. Caquistes. On dirait le nom d’une petite tumeur bénigne vite oubliée : «Bof, j’ai pris trois jours de congé, y a fallu que je me fasse retirer un caquiste dans le cou.»)

Incroyable! La droite québécoise qui couche avec le monde des affaires? Si vous voulez notre avis, ça risque de donner un bébé qui ressemble à Chuckie : une petite marionnette maléfique dont la spécialité est de donner des coups de couteau dans le dos! Mouhahahahaha! (Rire démoniaque de gars avec une raie sur le côté et des complets mal taillés. Pas besoin de le nommer, il se reconnaît.)

Mais en plus d’absorber les énergumènes bizarroïdes qui restaient à l’ADQ (créationnistes, antiavortement et illuminés à la sauce Hérouxville), il a l’appui du monde des affaires, vous savez, ce fameux Québec inc. dont le rêve ultime est d’augmenter VOS taxes et de baisser celles de leurs entreprises! Après le Parti libéral qui demandait des pots de vin au monde des affaires, voici enfin un parti qui va couper les intermédiaires : se financer lui-même et octroyer directement les contrats à ses membres, qui seront également ses donateurs et ses dirigeants. Ça, c’est le progrès, ça, c’est l’avenir. Comme dirait Guy A : bra-vo! Facile de demander à la classe moyenne de se serrer la ceinture quand la vôtre est une Gucci!

Le plus ironique dans tout ça, c’est que quand on se rend sur le site de l’homme qui se plaît à faire des déclarations pour s’excuser ensuite, on voit qu’il dit que «le bon sens et l’ouverture aux idées nouvelles doivent triompher de la rigidité bureaucratique, des intérêts corporatistes et de l’enracinement de la corruption dans nos institutions publiques.» D’accord, mais dans ce cas, pourquoi les contributeurs, en temps ou en argent, de son nouveau parti semblent-ils apparentés de près ou de loin à tous ceux qui appuyaient Jean Charest il y a deux ou trois ans, vous savez, quand le dictateur n’était pas encore déchu? Coïncidence sans doute. Après tout, il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée…

Pour en finir avec le film d’horreur, ne manquez pas ADQ 2 : la revanche des zombies caquistes… bientôt sur un bulletin de vote près de chez vous!

Twitter: @justiciers  
 

– Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas
nécessairement celles de Métro.

Aussi dans Les Justiciers masqués :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!