NDLR : Marc-Antoine et sa conjointe, Maripier, sont devenus la semaine dernière les parents d’une jolie petite poupoune prénommée Mariange. Toutes nos félicitations! Un seul problème subsiste : un des Justiciers refuse depuis ce temps de décrocher de son rôle de papa, au grand dam de Sébastien, qui doit se plier aux caprices de son ami, sous peine de se faire cacher une couche remplie dans sa voiture. Si tout n’est pas revenu à la normale dans deux semaines, le journal Métro et Transcontinental se promettent de faire interner le chroniqueur Audette.

Question de vous rendre les principaux protagonistes de la soporifique course à la chefferie du PLQ un peu plus attachants (ouin, pas une mince tâche), nous avons décidé de vous parler des candidats en des termes un peu plus gamins.

Hoooooooon… Y’est-tu pas mignon le mini-candidat? On aurait le goût de lui mettre des culottes courtes, pis de l’embarquer sur un tricycle! Tellement trognon! On aimerait lui donner une bonne poussée sur une balançoire et l’entendre rire en roulant ses R, comme un gamin des années 50! Si on en avait la garde, on serait même assez fins pour lui mettre des souliers à semelles compensées pour qu’il passe dans les manèges à La Ronde.

Que dire de Philippe Couillard, avec ses belles grosses joues de bébé bien rouges? L’air d’un gentil premier de classe, mais si charmant avec ses grands yeux clairs, dignes d’un déballage de cadeaux le matin de Noël.

En plus, y’est précoce, il joue déjà au docteur! Tant qu’il ne se fait pas prendre à jouer dans le carré de sable de son ami Porter dans les Caraïbes…

Et Pierre Moreau! Ne vous méprenez pas, il n’a pas la jaunisse du nourrisson, juste le teint orangé de quelqu’un qui semble apprécier un peu trop aller serrer des mains dans les salons de bronzage. Oublie pas de mettre de la Coppertone 90, ti-pit!

Bon… Vous nous trouvez infantiles, ce matin? (Encore une fois, Sébastien tient à préciser que c’est Marc-Antoine qui a attrapé le baby fever et non lui.)

Vous avez raison, mais ne vous inquiétez pas, ça va passer. Comme tout bon parent, on adore les poupons, mais voir de la merde déborder de partout, on a déjà connu ça pendant neuf ans.

Chut-chut-chut. On ne pleure pas, les petits amis candidats : quand vous aurez l’âge de raison, vous verrez qu’il y a autre chose que le Parti libéral!

En attendant, les garçons, vous pouvez continuer à faire ce que vous savez le mieux faire : nous conter de belles histoires pour nous endormir!

Il y a souvent des loups derrière sous les petits chaperons rouges…

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro.

Aussi dans Les Justiciers masqués :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!