L’ancien chef du Parti libéral du Canada Michael Ignatieff a déclaré que «le Québec deviendrait un jour un pays». D’autres titres bizarres auraient dû faire la une et semblent avoir été égarés :

«Mon but n’était pas bon!» – Alain Côté

«Je fais un coming out végétarien!» – Martin Picard, du Pied de cochon

«Vive Simon Durivage!» – Gabriel Nadeau-Dubois

«J’annule la hausse et j’exige une commission d’enquête sur les dérapages policiers.» – Line Beauchamp

«Je prends une sabbatique. Je prévois dormir pendant un an.» – Grégory Charles

«Le Plan Nord, c’t’une maudite bonne idée!» – Roy Dupuis.

Hein? Ignatieff qui déclare que le Québec va devenir un pays. Est-ce qu’on a la berlue? Ben non! Après avoir visionné son entrevue controversée à la BBC, que dire d’autre sinon : Wow! On en connaît un qui risque de recevoir quelques méchants messages dans sa boîte vocale! (Inutile de vous essayer à lui laisser un commentaire, même si c’est pour le féliciter, il y a fort à parier que Denis Codère a certainement déjà rempli le répondeur avec des borborygmes hargneux, des sons d’animaux et de longues respirations haletantes.)

C’est la première fois qu’un chef du Parti libéral fédéral fait autant de bien au Québec depuis… depuis… depuis toujours, bon!

Quelle mouche pique les libéraux du Canada ces temps-ci? Après Justin Trudeau et son envolée patriotique exaspérée contre les conservateurs, voilà que Iggy remet de l’huile sur le feu! À la BBC de surcroît! Commenceraient-ils à voir la lumière au bout du long tunnel de la Confédération? Y verraient-ils un moyen de faire perdre de la crédibilité à la cause souverainiste? Commencera-t-on bientôt à entendre, comme argument «étoffé» des fédés : Justin Trudeau vous appuie, naninaniboubou! Ce serait tiré par les cheveux, mais…
quels cheveux!

Pourquoi se forcer sans arrêt à convaincre de nouveaux souverainistes, alors que les anciens fédés font d’excellents porte-parole… Mais là… Un ancien chef du PLC, c’est magnifique! Quoi de plus beau que quelqu’un qui quitte le côté obscur de la force pour joindre le bord des Jedis patriotes! (Bon. OK. On s’emporte un peu. Promis, c’était notre dernière allusion politico-geek de la saison. Mais avouez, ce serait le fantasme d’une génération : Charest et ses sbires avec des lasers rouges, les souverainistes avec des lasers bleus!)

Michael, quand le Québec sera souverain, nous faisons la promesse de fonder un groupe de lobby qui fera des pressions immenses sur le gouvernement pour que vous ayez droit à une rue portant votre nom. Il y a sans aucun doute, quelque part au Québec, une rue ou un boulevard Charest qui ne demande qu’à être renommé : ce serait beau, le boulevard Ignatieff…

Aussi dans Les Justiciers masqués :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!