Mercredi soir ou samedi matin, vous avez les deux mains pleines: vous préparez le repas, pliez des vêtements et votre plus vieux vous demande de lui faire réciter ses mots de vocabulaire. Votre tablette électronique a trouvé refuge chez votre plus jeune (ou c’est lui qui a trouvé refuge sur votre tablette!). Rassurez-vous, vous n’êtes pas seuls à plaider coupable. Par contre, si le contenu inapproprié auquel votre enfant pourrait accéder vous inquiète, YouTube Kids, le nouveau réseau pour enfant, vient à votre rescousse.

Une application filtrée pour les jeunes
Cette application présente des vidéos s’adressant à un jeune public. Elles sont regroupées en quatre catégories: Spectacles, Musique, Apprentissage et Explorez (traduction libre). De larges images, des icônes attrayantes: toute la navigation a été réfléchie pour que les enfants vivent une expérience de navigation intuitive.

Plusieurs chaînes et séries s’intègrent dans l’offre de YouTube Kids: Dreamworks TV, Jim Henson TV,Talking Tom and Friends, National Geographic Kids, pour ne nommer que celles-là. Un outil de recherche textuel ou par commande vocale permet d’accéder à du contenu plus thématique, que ce soit une vidéo sur les volcans ou des trucs de mathématiques. Cette application gratuite a été déployée dans le Google Play et le App Store, sur le marché américain, donc en anglais seulement.

Un contrôle parental pour la paix d’esprit
Sur le réseau « régulier » de YouTube, il est difficile comme parent de contrôler ce que notre enfant peut visionner. En 5 minutes, il peut passer d’une vidéo de chat à un extrait de Walking Dead, ce qui n’est évidemment pas souhaitable! YouTube a pensé à cet aspect et a ajouté un contrôle parental à ses paramètres:

  • Minuterie : Une minuterie intégrée permet de limiter le temps passé à l’écran. L’application avertit votre enfant lorsque le temps est écoulé. Une des fonctionnalités les plus pratiques à mon avis!
  • Contrôle sonore : Quelle idée de génie! Vous avez l’option d’éteindre la musique et les effets sonores de ce que visionne votre enfant. Rien de plus éreintant qu’un petit son de cloche qui sonne à répétition!
  • Recherche contrôlée : Il est possible de filtrer ou de carrément désactiver l’outil de recherche afin que votre enfant n’ait accès qu’aux vidéos affichées sur la page d’accueil.
  • Section commentaires : YouTube souhaitant constamment améliorer ses outils, vous pouvez laisser vos suggestions et doléances dans la section Commentaires. Faites-vous entendre!

Les enfants: le nouveau marché pour Google et Twitter
Google n’est pas le seul à tenter de séduire les enfants. Les grands réseaux de ce monde tentent de plus en plus de conquérir le marché jeunesse, par ricochet leurs parents. Après un Netflix Kids bien établi, Twitter annonçait dernièrement la venue de Vine Kids, une application diffusant en boucle de courtes vidéos de 6 secondes. En France, Dailymotion, le concurrent de YouTube, possède également sa version DailyMotion Kids.

Semble-t-il que YouTube a observé le comportement des familles, et ce pendant plusieurs mois afin de créer une application spécialement conçue pour les enfants. Reste à voir comment YouTube arrivera à monétiser cette nouvelle plateforme sans faire de nos enfants, des victimes de la pub… Malgré tout, l’édition canadienne, avec contenu francophone, trouvera facilement preneur, je n’en doute pas…

À la prochaine, je retourne à mes notifications!

— Ajout —
Si vous trépignez d’impatience à l’idée d’installer cette application, je vous invite à consulter ce billet de Benoit Descary qui vous donne une petite astuce pour créer un compte américain sur le App Store. Vous n’aurez qu’à remplacer le nom de l’application mentionnée dans le billet par YouTube Kids et vous devriez être en voiture.

Aussi dans Les notifications de @MarikaMTL :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!