L’application mobile Periscope, nouvelle propriété de Twitter lancée il y a quelques semaines, permet la diffusion et l’écoute vidéo en direct à partir de son iPhone (à venir bientôt sur Android). J’ai réalisé mes premiers essais en fin de semaine, en tant que spectatrice.

Comment ça marche?

C’est assez simple d’utilisation. Une application à télécharger, votre compte Twitter à lier, un bouton à appuyer et vous voilà «en ondes». Pour bien débuter sur Periscope, je vous conseille de lire ces astuces sur le blogue de Benoit Descary, un excellent vulgarisateur web et médias sociaux (une de mes références!) Benoit présente des pericast (néologisme résultant de la contraction de periscope et broadcast) de trucs et astuces, améliorant lui-même ses connaissances de la plateforme chaque jour. L’expérience vient avec la pratique!

Une fois l’application connectée à votre compte Twitter, vous accéderez aussi à d’autres fonctionnalités: «People» pour trouver et choisir des contacts à suivre ou «Watch», pour regarder au hasard des diffusions en direct.

Soyez avisé, cependant, que Periscope consomme beaucoup de bande passante et diminue rapidement la charge de votre batterie.

Quelques exemples québécois de diffusion sur Periscope

C’est une période de défrichage, comme toute application qui débute. Pour le moment, on y retrouve plutôt des individus qui se filment et partagent. Je vous partage quelques initiatives québécoises réalisées dernièrement qui méritent d’être soulignées.

Les Canadiens de Montréal
Le club du Canadien de Montréal a rapidement embarqué dans le train en proposant des contenus différents de ce qui est déjà offert aux partisans sur les médias sociaux. De courtes diffusions de 1 à 5 minutes à différents moments:  dans les coulisses du hockey, lorsque les joueurs sautent sur la glace, pendant les séances d’entraînement, une exclusivité avant un match, l’ambiance durant les «fans jams», etc. Les partisans réagissent très bien, près de 500 personnes visionnent en direct et le même nombre regarde en différé (la fonction replay le permet).

Serge Beauchemin, Dragon
Depuis deux semaines, Serge Beauchemin partage ses commentaires d’investisseur à son auditoire, en simultané avec l’émission Dans l’oeil du dragon. Une des utilisations les plus prometteuses que j’ai pu voir jusqu’à présent. Ses interactions représentent une valeur ajoutée pour l’émission et les auditeurs semblent apprécier, autant que lui! À suivre donc tous les lundis entre 20h et 21h

La Voix et le Gala ARTIS
La populaire émission La Voix a quant à elle diffusé les réactions à chaud du grand gagnant Kevin Bazinet. Je n’ai malheureusement pu vivre l’expérience, mais je compte bien me reprendre au cours du Gala Artis alors que l’approche sera répétée et sans doute raffinée.

Quel avenir pour Periscope?

Alors que près de 80% des Québécois de 25-34 ans détiennent un téléphone intelligent, jumelé avec la hausse constante de l’utilisation des réseaux sociaux en contexte de mobilité, combiné à cette tendance de l’egocasting (se mettre en vedette sur un média), Periscope affiche un fort potentiel d’expansion, encore plus lorsque la version Android deviendra disponible. Le fait que cette application puisse tirer avantage d’un levier comme Twitter penche également en sa faveur face à son principal concurrent, Meerkat.

Plusieurs contextes de brodcasting de courte durée s’envisagent: visites d’un lieu dans un contexte touristique, accès exclusifs (behind the scenes), moments inédits lors d’un festival ou d’un événement, capsules d’info, etc. Peut-être même assisterons-nous à une montée du journalisme citoyen?  L’important est de se rappeler que Periscope privilégie le direct, sur téléphone mobile (avec le niveau de qualité visuelle et sonore qui vient avec) bref, le moment présent. Faites gaffe cependant avec votre pulsion de diffuser des extraits de concerts ou de série télé, les droits d’auteurs prévalent et vous pourriez voir votre compte suspendu, comme certains usagers ont failli le constater en diffusant le premier épisode de la cinquième saison de Game of Thrones…

Je vous laisse, j’ai une notification qu’un pericast commence à l’instant!

Aussi dans Les notifications de @MarikaMTL :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!