Avec le nombre croissant de demandeurs d'asile qui arrivent au Canada, reviennent les rumeurs qui circulaient en 2015, lors de l'arrivée des réfugiés syriens. Droits spéciaux, tours de passe-passe, privilèges, passe-droits, etc.

Cette image, publiée il y a deux ans, a recommencé à être partagée sur Facebook cette semaine:

Capture d’écran

(Re)bienvenue en 2015! Parlez-moi de ça, un voyage dans le temps gratuit.

Ce qui est vrai, c’est qu’une immigrante pakistanaise a pu garder son niqab lors de son serment de citoyenneté en 2015. La décision a été prise quelques mois après la publication de l’image sur Facebook.

Mais je suis ici pour démentir et démentir je ferai: personne ne peut se cacher le visage sur sa photo de permis de conduire. Ce n’était pas vrai il y a deux ans, et ce n’est toujours pas vrai.

Le voile et le turban sont permis s’ils ne créent pas d’ombre sur le visage, s’ils sont portés quotidiennement pour des raisons religieuses ou médicales et s’ils dégagent le visage au complet. Voici l’exemple fourni par la SAAQ:

Crédit photo – saaq.gouv.qc.ca

Avant de désinformer 23 600 personnes, ça vaut la peine de faire une petite recherche. Ce qui est vraiment le fun avec l’internet, c’est que toute information de base est trouvable en moins de deux minutes. Et c’est gratuit. Et c’est rapide. Et ça n’encourage aucune hostilité inutile envers une certaine partie de la population. Et ça ne me donne pas de maux de tête deux ans plus tard.

Soyez vigilants!


Suivez le Métroscope sur Twitter et Facebook

Aussi dans Métroscope :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!