L’équipe du journal Métro passe au peigne fin certaines déclarations des candidats aux élections municipales dans la chronique du Métroscope.

***

«M. Coderre est déconnecté, c’est pourquoi il a enlevé 25M$ à la STM [Société de transport de Montréal] dans sa deuxième année de mandat.» –Valérie Plante, chef de Projet Montréal, lundi

En 2013, dans son budget, la STM prévoyait obtenir 387M$ de la Ville de Mont­réal. Elle s’attendait aussi à recevoir 20M$ en fonds supplémentaires de Québec avec le dévoilement de la politique de mobilité durable que préparait le ministère des Transports.

Mais la politique de Québec n’a finalement été présentée que l’année suivante. La Ville de Montréal a donc dû éponger en 2013 un déficit de 16M$ de la STM, faisant du même coup passer sa contribution à 403M$. Mais c’était exceptionnel.

D’après Projet Montréal, la STM aurait dû recevoir 409M$ en 2014 en s’appuyant sur l’indice des prix à la consommation (1,5%). La Ville a plutôt décidé de revenir à un financement plus tra­ditionnel en injectant 384M$ dans la STM.

Donc, d’un point de vue mathématique, la baisse de 2013 à 2014 s’élève bien à 25M$, si on voit le verre à moitié vide. Mais l’année 2013 a été une année exceptionnelle, ce qui a quelque peu faussé le calcul. Si on voit le verre à moitié plein, la baisse a plutôt été de 3M$

Aussi dans Métroscope :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!