Une rumeur ou une nouvelle douteuse à me signaler? Écrivez-moi sur ma page Facebook.


Une image montrant des dizaines de voitures abandonnées sur ce qui semble être une autoroute est devenue virale cette fin de semaine. Il s’agirait, selon l’auteur de la publication, d’un moyen de protester contre l’augmentation des prix de l’essence.

«En Allemagne, le gouvernement a augmenté le prix du carburant. En seulement une heure de temps, les gens ont abandonné leur voiture dans les rues et les avenues et sont allés à pied à la maison. Plus d’un million de voitures abandonnées. Ils ont dû baisser le prix. Quand le peuple est intelligent, les corrompus ne parviennent pas à réaliser leur objectif», peut-on lire sous la photo.

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé de vérifier si c’était vrai. Votre instinct était juste: c’est faux. Observons deux éléments plus facilement vérifiables.

L’histoire
Un tel événement s’est-il déjà produit en Allemagne? Oui et non.

En février 2012, Le Figaro rapportait qu’un appel au boycottage avait été lancé sur Facebook pour signifier le «ras-le-bol des automobilistes [allemands] face à la montée des prix». Plus d’un million de personnes ont voulu participer.

Il s’agissait toutefois d’un appel à ne pas faire le plein pendant une journée (le 1er mars 2012), et non d’abandonner sa voiture sur la route. Aucun média n’a rapporté l’événement. Et on s’entend qu’une manifestation aussi majeure aurait fait les manchettes. De plus, il ne semble pas y avoir eu de baisse significative des prix de l’essence après le 1er mars 2012 en Allemagne. Au contraire, les prix ont augmenté jusqu’en juillet.

Je n’ai pas trouvé combien de personnes ont réellement participé au boycottage, mais je ne vous apprends rien en vous disant qu’il y a une grosse différence entre signifier son intérêt pour un événement Facebook et réellement y participer.

La photo

Maintenant que l’on sait que personne n’a réellement abandonné sa voiture sur une autoroute en Allemagne, comment peut-on expliquer cette photo? Elle ne semble pas avoir été modifiée et elle pourrait pourtant appuyer les faits relatés dans la publication Facebook originale.

Une petite recherche d’image inversée m’a tout de suite indiqué que l’événement capturé sur la photo s’était déroulé… en Chine.

La photo se trouve dans un article du Telegraph datant du 8 octobre 2015, qui parle d’un «autocalypse», soit l’un des pires bouchons de circulation de l’histoire. C’est apparemment ce qui se produit lorsque des milliers de Chinois retournent chez eux après l’une des semaines d’or, une célébration d’une semaine marquant la fête nationale en octobre.

Selon l’article du Telegraph, environ 750 millions de personnes circulaient sur les routes pour l’occasion.

La congestion, impressionnante à chaque année, mais pire en 2015, aurait été causée par un nouveau poste de péage. Le brouillard dense n’a pas aidé non plus. Sur les réseaux sociaux, des images du même événement ont aussi circulé il y a deux ans.

Loin de moi l’idée de péter votre bulle (quelques Québécois ont manifesté l’envie d’appeler à un boycottage similaire ici), mais l’information est basée sur une nouvelle complètement exagérée et la photo n’est aucunement reliée à l’Allemagne.

C’est facile à trouver, c’est aussi (très) facile de ne pas tout partager systématiquement.

Soyez vigilants!


Suivez le Métroscope sur Twitter et Facebook

Aussi dans Métroscope :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!